Linux deux fois plus utilisé que Windows !

Open SourcePoste de travail
49 18 34 commentaires

Dans le monde “desktop” actuel, Microsoft est loin de se montrer le premier fournisseur d’OS. Un rôle dévolu à Google, suivi d’Apple, la firme de Redmond n’arrivant qu’en troisième position.

Si l’on considère l’ensemble de la sphère informatique personnelle, les machines Windows représentent 20% de parts de marché, quand les OS basés sur un noyau Linux font plus du double, à 42% de parts de marché.

C’est ce que rapportent nos confrères de Tom’s Hardware en se basant sur les chiffres de NetApplications.

L’élargissement de la sphère desktop…

Une affirmation qu’il convient d’expliquer. Au cours des ans, le monde de l’informatique “desktop” s’est élargi. Les smartphones et tablettes ont ainsi rejoint les PC et ordinateurs portables d’autrefois.

Il n’est plus aujourd’hui pertinent de faire le distinguo entre les deux, les usages (accès internet, applications personnelles ou professionnelles) étant quasi similaires.

Cet élargissement du monde de l’informatique personnelle s’est accompagné d’un déplacement fort des lignes. Car qui dit tablettes et smartphones, dit Android (Google) et iOS (Apple).

Il y a dix ans, le secteur desktop était dominé par Microsoft, avec 95% de parts de marché, devant Apple, à 5%. Aujourd’hui les offres de Google dominent à 42%, devant Apple (24%) et Microsoft (20%).

… consacre Linux champion du monde desktop

Nous pouvons tirer deux enseignements de ces chiffres. Primo, Google est le premier fournisseur d’OS desktop au monde, pour l’essentiel avec Android. Un fait que beaucoup ignorent, mais qui est pourtant une réalité.

Secundo, le noyau Linux s’impose dans la sphère desktop « élargie » puisqu’il est au cœur du système d’exploitation Android. Et c’est sans compter avec des offres comme les distributions Linux traditionnelles ou des systèmes d’exploitation spécialisés comme Chrome OS, Tizen et Firefox OS.

Le mouvement ne devrait pas s’inverser de sitôt. De fait, la sphère desktop va aller en s’élargissant, intégrant ainsi des produits devenant de plus en plus proches fonctionnellement des PC de bureau (surf, applications, etc.) : boxes Internet, télévisions intelligentes, consoles de jeux…

De nouveaux marchés que Microsoft peine à dominer, malgré ses initiatives Windows Embedded, Windows Phone et Windows RT.


Voir aussi
Dossier : Linux s’impose dans le monde des affaires


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur