RéseauxVirtualisation

Linux : la CentOS 6.1 se concentre sur la virtualisation

CentOS
0 5 Donnez votre avis

La CentOS 6.1 est enfin disponible en ligne. Cette distribution Linux, courante dans le monde des serveurs web, reste malheureusement un peu longue à mettre au point.

La distribution Linux communautaire CentOS 6.1 est dorénavant accessible en moutures x86 32 bits et 64 bits. CD live, DVD live ou médias d’installation classiques, rien ne manque à l’appel.

Tout comme la Red Hat Enterprise Linux 6.1 (RHEL 6.1), dont elle reprend le code source, la CentOS 6.1 met l’accent sur la virtualisation, avec une version grandement améliorée de l’hyperviseur KVM. Un élément important pour cette distribution Linux, très populaire dans le monde des serveurs web. D’autres avancées sont de la partie dans les secteurs des performances et de la haute disponibilité.

Encore beaucoup de retard

Il faut se rendre à l’évidence : le décalage entre la date de sortie de la RHEL 6.1 et de la CentOS 6.1 reste encore très important. La RHEL 6.1 a en effet été livrée fin mai. Plus de six mois auront donc été requis pour mettre au point la CentOS 6.1. En comparaison, l’Oracle Linux 6.1 a été rendue publique début juin.

Ce décalage tend toutefois à se résorber. Huit mois avaient en effet été nécessaires pour livrer la CentOS 6.0, basée sur la RHEL 6.0. Espérons que cet écart sera encore réduit pour la CentOS 6.2. Notons que la RHEL 6.2 a été rendue publique jeudi dernier. Sa capacité à monter en charge est en net progrès, ce qui la rend particulièrement adaptée aux environnements critiques.