Linux : l’Ubuntu 10.04 LTS est dispo. Examen, suite…

Logiciels

La distribution Linux Ubuntu est maintenant accessible dans sa livrée 10.04 LTS. Une version aboutie, qui n’aura aucune peine à attirer de nouveaux utilisateurs.

L’Ubuntu 10.04 LTS « Lucid Lynx » est enfin accessible en versions desktop et serveur, le tout étant compatible avec les machines x86 32 bits et 64 bits. Qui dit LTS (Long Term Support), dit maintenance étendue : respectivement trois ans et cinq ans pour les moutures desktop et serveur.

Notons qu’une édition spéciale de ce système d’exploitation, l’Ubuntu 10.04 Netbook Edition, est adaptée aux ultraportables. De plus, de multiples dérivés sont accessibles : Kubuntu, Edubuntu, Mythbuntu, etc.

Nous proposerons prochainement un test de la version desktop de cette distribution Linux. Dans l’intervalle, nos précédents articles restent tout à fait valides : le temps de démarrage, sans atteindre le cap des dix secondes, est en très net progrès. Il est ainsi presque divisé par trois, pour descendre à moins de vingt secondes sur les machines pourvues d’un SSD.

Bien évidemment, cette distribution offre des composants à jour : un noyau Linux 2.6.32, l’environnement de bureau GNOME 2.30, la suite bureautique OpenOffice.org 3.2.0, etc. Elle intègre aussi des outils permettant de se connecter aux réseaux sociaux et un logiciel d’édition vidéo.

ubuntu.png

L’Ubuntu 10.04 LTS propose également deux nouveaux thèmes, Ambiance et Radiance, avec des boutons de fenêtres placés sur la gauche. Ces deux thèmes sont plutôt réussis et donnent une touche plus professionnelle à l’OS. Au besoin, les thèmes classiques de GNOME restent accessibles. Le tout s’accompagne d’une charte graphique entièrement revue et de nouveaux fonds d’écran.

Avec cette version, Canonical met l’accent sur les services. Un bon moyen de rentabiliser cette offre. L’Ubuntu One Music Store fait ainsi son entrée. Créé en coopération avec 7digital, il permettra d’acheter et de télécharger de la musique au format MP3. Côté moteur de recherche, c’est finalement Google qui sera conservé. Enfin, Canonical compte faire fructifier le parc installé en mode cloud (plus de 12 000 instances actives), en mettant prochainement en place de nouvelles offres de service.

Afin de rendre plus crédible cette offre, les dirigeants de Canonical ont su créer un large écosystème de partenaires. Ainsi, 80 éditeurs de logiciels indépendants proposent aujourd’hui des solutions certifiées pour l’Ubuntu 10.04 LTS. Et de nombreux autres devraient suivre. Petit à petit, l’Ubuntu trouve donc sa place sur le marché.

Très aboutie, la distribution Linux Ubuntu 10.04 LTS marque le début d’une nouvelle aventure ; celle de la professionnalisation de cette offre. Ceci ne l’empêchera toutefois pas de continuer à innover. Ainsi, Mark Shuttleworth – le fondateur de Canonical et le créateur l’Ubuntu – promet des changements radicaux pour la future Ubuntu 10.10 « Maverick Meerkat », qui verra le jour en octobre 2010. Espérons qu’Esfera sera de la partie.

ubuntuonemusicstore.jpg

Pour finir en beauté cet article, rappelons enfin que l’Ubuntu est aujourd’hui la distribution préférée de plus de 40 % des utilisateurs Linux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur