Linux : Red Hat affine ses ARMes

CloudComposantsLogicielsOpen SourcePoste de travailServeurs
ARM
4 3 Donnez votre avis

L’OS RHEL 7.1 arrive dans une version de test adaptée aux serveurs ARM 64 bits. État des lieux du support de cette nouvelle architecture processeur par Red Hat.

Dans le cadre du Red Hat Summit 2015 de Boston, Jim Totton, responsable des plates-formes chez l’éditeur, a fait le point avec nous sur les travaux visant à adapter l’OS RHEL aux machines ARM 64 bits.

Ils ont commencé en mars 2011, avec la formation d’une équipe dédiée. Red Hat a par la suite choisi de participer à divers projets entourant la mise au point des serveurs ARM 64 bits : rapprochement avec Linaro ; participation à la mise en place du Linaro Enterprise Group ; adoption des standards SBSA (Serveur Base System Architecture) et SBBR (Serveur Base Boot Requirements), etc.

Côté OS, le support ARM 64 bits s’est invité au sein de l’offre communautaire Fedora, mais également dans RHEL. La firme vient ainsi de livrer une version de test de RHEL 7.1 adaptée aux puces ARM 64 bits. Elle est accessible dans le cadre du programme Red Hat ARM Partner Early Access Program. Le support de la virtualisation via KVM n’est pas encore de la partie précise toutefois Jim Totton.

Spark débarque sur les clusters ARM

En décembre 2014, Red Hat a bouclé l’adaptation d’OpenJDK à cette nouvelle architecture processeur, après une longue phase de développement de près de deux années. Java est un élément essentiel pour permettre d’utiliser les offres middleware JBoss sur les serveurs ARM 64 bits. Mais également pour Spark

Jon Masters, chief ARM architect chez Red Hat, a ainsi fait la démonstration des possibilités de Spark sur un cluster de 8 cartes mères ARM (pour un total de 64 cœurs). Cette démonstration live analyse les tweets en temps réel. Vous pourrez retrouver cette application Spark sur le site www.sparkonarm.com.

Concernant les marchés que pourraient investir les serveurs ARM, Jim Totton se veut honnête : « nous sommes dans la première phase de développement de cette technologie. Personne ne sait encore ce que cela va donner dans la pratique. » Tout dépendra donc de l’intérêt des acteurs IT.

Mais aussi de celui des développeurs. Ces derniers seront heureux d’apprendre qu’une première 96Boards serveur équipée d’une puce AMD est en approche. Nous avons en effet pu apercevoir une carte de petit format sur le stand d’ARM. Un produit dont le coût pourrait être très attractif.

À lire aussi :
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Red Hat
Red Hat se veut le catalyseur du monde Open Source
Apps mobiles pro : Samsung et Red Hat partent à l’assaut d’IBM et Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur