L'iPhone stimule l'utilisation du Wi-Fi

Réseaux
0 0 1 commentaire

Selon une étude la régie publicitaire pour supports mobiles AdMob, l’iPhone est le smartphone qui se conjugue le mieux avec les hotspots

Les utilisateurs de smartphones stimulent l’utilisation de points d’accès Wi-Fi : l’iPhon e d’Apple représente à lui seul presque 10 % des requêtes d’accès via des hotspots aux Etats-Unis.

Les résultats d’une enquête, publiée par la régie publicitaire pour terminaux mobiles AdMob, montrent que 8 % des requêtes Web effectuées en novembre dernier proviennent de hotspots aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Le taux de requêtes a doublé par rapport à août 2008.

L’iPhone représente 6,3 % de l’ensemble des requêtes enregitsrées aux Etats-Unis, ce qui en fait le terminal mobile le plus utilisé sur les réseaux Wi-Fi. Selon AdMob, 42 % des requêtes provenant d’un iPhone étaient effectuées à partir d’un réseau Wi-Fi. Ce taux est de seulement 10 à 20 % pour les autres types de smartphones intégrant du Wi-Fi.

Rançon du succès : l’iPhone d’Apple est le principal terminal mobile compatible Wi-Fi devant le N95 et autres téléphones de la gamme Nseries de Nokia.

L’intégration de Wi-Fi dans de nouveaux smartphones bénéficiant d’une certaine popularité comme T-Mobile G1 (sous Android) et le BlackBerry Bold montre que l’utilisation du Wi-Fi mobile va encore s’amplifier dans les prochains mois, considère AdMob.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur