Composants

L’Ivy Bridge d’Intel bientôt en édition limitée à 10 W ?

Intel Xeon invite Ivy Bridge sur les serveurs… et fait face à ARM
1 1 Donnez votre avis

Intel pourrait prochainement lever le voile sur une nouvelle famille de processeurs Ivy Bridge, à la consommation électrique très réduite. Destination les tablettes, PC hybrides et ultrabooks.

Une édition limitée – la série Y – des processeurs Intel Core i « Ivy Bridge » pourrait être présentée lors du CES 2013 de Las Vegas (qui se déroulera du 8 au 11 janvier 2013).

Cette mouture spéciale devrait présenter une enveloppe thermique en dessous des 10 W, contre 17 W pour les meilleures puces Ivy Bridge actuelles du fondeur américain.

L’appellation « édition limitée » est ici employée, car seul un nombre restreint de constructeurs pourront commander ces puces.

L’objectif est bien évidemment d’aller investir plus largement de nouveaux facteurs de forme, comme les ultrabooks, les PC convertibles et les tablettes.

Un concurrent de l’Atom et des Haswell

Ces puces basse consommation permettront à Intel de remplacer l’Atom, dont la popularité tombe en flèche. Mais il est vrai que la firme de Santa Clara a largement étouffé le phénomène netbook, au profit de ses ultrabooks.

De plus, l’Atom est une réponse de plus en plus faible aux puces ARM, qui montent en puissance (dans tous les sens du terme). Intel fait donc le choix de mettre les Core face aux Cortex, alors même qu’il a mis des Atom face aux ARM ‘serveurs’. Il doit y avoir ici une logique qui nous échappe.

Les Ivy Bridge Y formeront aussi un trait d’union entre les microarchitectures Ivy Bridge et Haswell. Toutefois, la microarchitecture n’étant pas ici révisée, cette baisse de consommation électrique se traduira par une baisse des performances. On n’a rien sans rien, même chez Intel.

Crédit photo : © Kuzma – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Aux ARM, etc.