Logiciel : la star des développements agiles Atlassian entre au Nasdaq

CollaborationDéveloppeursEditeurs de logicielsLogicielsProjets
3 7 1 commentaire

Connu pour ses logiciels de gestion de projet dédiés aux équipes agiles, l’éditeur australien Atlassian sera bientôt côté au Nasdaq. Sa valorisation devrait dépasser 3,5 milliards de dollars.

Fondé en 2002 à Sydney (Australie) par deux étudiants, Scott Farquhar et Mike Cannon-Brookes (aujourd’hui âgés de 35 et 36 ans), Atlassian pourrait prochainement être valorisé plus de 3,5 milliards de dollars. L’entreprise prévoit en effet de mettre sur le Nasdaq 20 millions d’actions valorisées entre 16,5 et 18,5 dollars l’unité. Si l’offre publique est souscrite pleinement, l’éditeur australien lèvera quelque 370 millions de dollars, ce qui valorisera l’entreprise à hauteur de 3,6 milliards. En avril 2014, lors d’une opération qui permettait aux employés de vendre leurs parts à des investisseurs privés, Atlassian était déjà valorisé à hauteur de 3,3 milliards de dollars.

Atlassian fournit un ensemble d’outils à destination des développeurs et chefs de projet. Son produit le plus connu, Jira, vise à faciliter la planification et le suivi des développements logiciels. La société a mis sur le marché d’autres outils dédiés aux équipes agiles et aux démarches devops. Citons par exemple Confluence (collaboration sur un projet) ou Bamboo (intégration continue).

Les co-fondateurs gardent la main

Dans son prospectus d’introduction, Atlassian révèle que l’entreprise est profitable depuis 10 ans et que son chiffre d’affaires a progressé de près de 50 % au cours des trois dernières années, pour atteindre 320 millions de dollars au cours de la dernière année fiscale terminée en juin dernier. Les deux co-fondateurs de l’entreprise détiennent encore près de 75 % du capital. Après leur entrée en bourse, cette part descendra à 67,2 % (mais plus de 86 % des droits de vote).

 

Atlassian emploie déjà plus de 1 100 personnes dans 6 pays. La société doit être cotée avant la fin de l’année sous le symbole ‘TEAM’.

A lire aussi :

Comment BlaBlaCar a automatisé sa production IT

Git, le système libre de gestion de version, fête ses 10 ans

Crédit photo : Stocksnapper / Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur