Les logiciels de sécurité soutenus par la demande des entreprises

AuthentificationFirewallMalwaresPCPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
sécurité (crédit photot © Nikuwka - shutterstock)
1 7 Donnez votre avis

Avec plus de 21 milliards de dollars générés, le marché de la sécurité a progressé de plus de 5% en 2014. Malgré le ralentissement des ventes de solutions pour PC résidentiels.

Le marché mondial des logiciels de sécurité a généré un chiffre d’affaire global de 21,4 milliards de dollars en 2014. En croissance de 5,3 % par rapport aux 20,3 milliards de 2013 qui avait lui-même bénéficié d’une croissance de 4,9% par rapport à 2012, rapporte le cabinet Gartner. Si, globalement, si le marché de la sécurité se porte bien, ce n’est pas le cas de tous ses segments.

Les revenus des ventes des software de sécurité ont ainsi été impactés par le recul de la consommation des logiciels par le grand public, ainsi que par la faible croissance des plateformes de protection des terminaux (endpoint protection platform). Deux segments qui visent essentiellement le marché des PC, en déclin, et composent à eux seuls 39% du chiffre d’affaires de l’industrie. A contrario, les offres de SIEM (Security information and event management, ou détection et analyse d’incidents en temps réel), Secure Web Gateway (SWG, sécurisation de la navigation et applications Internet), de gestion et gouvernance des identités (IGA) ou encore de prévention des fuites d’informations (DLP) ont bénéficié de l’intérêt croissant des entreprises.

Symantec toujours en tête

Le DLP a ainsi progressé annuellement de 15,8 % pour atteindre 643 millions de dollars, dont près de la moitié est généré par Symantec. Néanmoins, le Gartner pense que l’arrivée du Channel DLP (C-DLP, le DLP sectorisé par services précis) et d’autres solutions « DLP lite » mettront fin à cette croissance à deux chiffres. « La plupart des fournisseurs sont en train de transformer leurs offres de capacités DLP, et cette période de transition aura vraisemblablement un impact sur cette croissance dans les années à venir », souligne le directeur de recherches Ruggero Contu.

Portées par l’attention croissante des entreprises à l’égard des intrusions qui menacent leurs systèmes d’informations et données, les ventes de SIEM ont atteint 1,6 milliard de dollars (+11%). Au-delà des solutions on-premise, le segment a également été porté par l’offre de services managés ainsi que par les achats dans les marchés émergents qui commencent à s’équiper. Les ventes de solutions SWG, visant à sécuriser le réseau des organisations, sont également promises à un avenir prometteur alors que « le trafic des données de l’entreprise devient plus exposé à Internet et se déplace hors du contrôle des frontières traditionnelles de sécurité réseau », remarque Sid Deshpande, analyste principal au Gartner.

Malgré le recul de 1,3% de son chiffre d’affaires (victime de la baisse de 6,2% des ventes de suites de sécurité pour PC résidentiels, qui composent encore 53% de ses revenus), Symantec continue de dominer le marché. Devant Intel Security (McAfee) qui, à l’inverse, connaît une hausse de 4,6% de ses activités malgré le recul des solutions grand public et endpoint, qui comptent pour 75% de son chiffre d’affaires. Troisième, IBM se distingue avec 17% de croissance porté par son offre SIEM (+21% à elle seule).

Gartner security 2014


Lire également
3 à 6 mois pour détecter une attaque dans la Finance et le Retail
Les États-Unis veulent réguler l’exportation de failles zero day
Le cybercrime « Made in France » monte en puissance

crédit photot © Nikuwka – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur