Logitech se sépare de LifeSize

CloudCollaborationLogicielsRégulations
4 11 Donnez votre avis

Logitech se sépare de sa filiale entreprises de vidéoconférence LifeSize tout en restant actionnaire majoritaire. Pour mieux la revendre sur un marché qui amorce sa restructuration ?

Logitech vient d’annoncer la revente de sa filiale LifeSize à trois sociétés de capital-risque, Redpoint Ventures, Sutter Hill Ventures et Meritech Capital Partners. Ils investissent 17,5 millions de dollars dans la nouvelle entité privée qui devient LifeSize Inc.

Fondé en 2003 par Craig Malloy et Michael Kenoyer (sous le nom de KMV à l’époque), LifeSize est une entreprise spécialisée dans les solutions de vidéoconférence pour les entreprises en proposant avec à la fois son propre codec vidéo (et le premier appel en vidéo HD 720p en 2004 et 1080p en 2008) et en fournissant des équipements de visioconférence (caméra, station audio, passerelle…) pour salles de réunion et poste de travail. En 2014, la société basée à Austin (Texas) a pris le virage du Cloud après avoir développé sa plate-forme de solution virtualisée UVC et système multipoint MCU pour étendre la vidéocommunication aux appareils mobiles.

Accélérer sur l’offre SaaS

Acquise en 2009 par Logitech pour 405 millions de dollars, l’entreprise Suisse n’a visiblement pas fait une affaire avec cet investissement. Néanmoins, Logitech reste actionnaire à hauteur de 37,5% de LifeSize Inc. Dans le même temps, les trois acquéreurs entrent dans le capital de l’entreprise suisse notamment célèbre pour ses claviers et souris. Le niveau de leur participation n’est pas précisé.

« La séparation de LifeSize est une autre étape dans la transformation de Logitech vers une société simplifiée, justifie Logitech dans son communiqué. Elle permet à Logitech de se concentrer sur ses activités en croissance de produits grand public. Dans le même temps, [la séparation] fournit à Lifesize une meilleure chance de réaliser son plein potentiel en tant que fournisseur de logiciel de visioconférence as-a-service (SaaS) dans un marché à forte croissance. Lifesize bénéficiera également de l’expérience de ses nouveaux investisseurs sur le marché du SaaS et de la vidéoconférence. » «Lifesize s’est en effet séparé de Logitech pour devenir une société indépendante, nous confirme de son côté Craig Malloy, CEO de LifeSize. Nous nous engageons à procurer à nos clients des services Cloud de conférences vidéo, audio et web toujours plus dynamiques, et d’accélérer notre exceptionnelle croissance en 2016 et au-delà. Nous divulguerons les détails et nos plans pour le futur à la mi-janvier. »

On peut également voir dans cette opération un signe supplémentaire de restructuration en vue du secteur des communications unifiées. Récemment, Rich McBee nous faisait pas des intentions de Mitel de poursuivre ses acquisitions en 2016 pour compléter son offre. Si Polycom a été évoqué, le concurrent LifeSize pourrait également faire parti des proies.

[Article mis à jour à 15h40]


Lire également
Le WebRTC entre au service de la visioconférence Cloud
Vidéocommunication : Lifesize Cloud parle à Microsoft Lync
Lifesize bascule sa visioconférence dans le cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur