Fedora 23 s’invite sur les serveurs ARM 64 bits et Power8

CloudLogicielsOpen SourceOSPoste de travailServeurs
6 7 Donnez votre avis

Les serveurs pourvus de puces Power8 et ARM 64 bits pourront prochainement fonctionner sous Fedora 23. L’écosystème Power & ARM en sort renforcé.

La communauté Fedora annonce que son OS Linux Open Source est maintenant accessible en version bêta pour les architectures processeurs AARCH64 et POWER. Traduction : Fedora 23 fonctionnera sur les serveurs Power (y compris Power8) et ARM 64 bits.

Fedora 23 devrait sortir le 27 octobre en moutures desktop et serveur. L’OS présente des avancées intéressantes, comme un renforcement de la sécurité des logiciels, via l’application de nouvelles options de compilation.

Python 3, Perl 5.22 et Mono 4 seront proposés par défaut. Des annonces intéressantes pour les développeurs. En mode serveur, Fedora est décliné en deux versions : serveur et Cloud. Fedora Cloud se veut spécifiquement adapté au monde de la virtualisation et des conteneurs, avec la présence de Docker 1.8.

Intel menacé par les RISC

ARM et POWER prennent en tenaille Intel. Le premier par le bas. ARM est en effet historiquement très présent dans les secteurs de l’électronique embarquée et de la mobilité. Big Blue a su pour sa part imposer la technologie POWER dans les supercalculateurs et cherche à en faire le « PC du monde des serveurs », via l’initiative OpenPower.

La pression n’est pas encore très importante pour Intel : les serveurs ARM 64 bits ne sont pas encore commercialisés et les offres OpenPower tardent à s’imposer. L’étau pourrait toutefois se resserrer en 2016 autour du géant américain des semi-conducteurs.

À lire aussi, notre dossier programmation Raspberry Pi :
Raspberry Pi et développement : Apprendre à programmer (épisode 1)
Raspberry Pi et développement : Java SE, first class citizen (épisode 2)
Raspberry Pi et développement : C/C++ à toutes les sauces (épisode 3)
Raspberry Pi et développement : du calcul au Big Data (épisode 4)
Raspberry Pi et développement : .NET, avec ou sans Windows (épisode 5)
Raspberry Pi et développement : un RAD nommé Xojo (épisode 6)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur