l’UMPC Pyra disponible en précommande

LogicielsOpen SourcePCPoste de travail
Pyra-handheld
4 6 Donnez votre avis

Dernier représentant des UMPC, le PC de poche connecté Pyra propose des caractéristiques dignes de convaincre certains professionnels itinérants.

Très attendue par le monde du jeu, la console portable Pyra est maintenant accessible en précommande. Cette machine dispose d’atouts clés lui permettant d’adresser le monde business. C’est en effet un ordinateur ultraportable très complet, d’un format de seulement 13,9 x 8,7 x 3,2 cm. De quoi tenir dans une poche.

Au menu, un processeur OMAP 5 comprenant deux cœurs ARM 32 bits Cortex-A15 cadencés à 1,5 GHz, épaulés par 2 Go ou 4 Go de RAM (suivant les modèles) et un espace de stockage de 32 Go (extensible via un lecteur microSDXC interne, deux lecteurs SDXC externes ou un périphérique externe eSata).

L’écran tactile de 5 pouces affiche une résolution de 1280 x 720 points. Le clavier, rétroéclairé, est un modèle Qwerty, mais il propose un accès aux accents français. La connectique comprend, en plus des lecteurs de cartes mémoire, un port microUSB 3.0, deux ports USB 2.0, une entrée/sortie son et un port microHDMI. Du solide, qui permettra de transformer aisément cette machine en station desktop. Chose d’autant plus vraie que l’OS de base de la Pyra est une version de Debian, disposant de toutes les applications classiques : Firefox, LibreOffice, Gimp, etc.

4G et GPS en option

La partie sans fil est soignée avec en standard du WiFi 802.11n et du Bluetooth 4.1. En option, il sera possible d’ajouter un modem 4G et un GPS. Les usages se multiplient alors pour cette offre, allant de l’équipement de commerciaux au contrôle d’une flotte de véhicules.

Enfin, la batterie est un modèle de 6000 mAh, amovible. Tout comme le reste des composants d’ailleurs. Ainsi, la carte processeur (qui comprend le CPU, la RAM et le stockage Flash) pourra être changée ultérieurement pour un modèle plus puissant. La Pyra promet donc déjà de proposer une durée de vie très étendue.

C’est DragonBox qui se charge de la commercialisation de cette offre, accessible (ici) en quatre versions. Nous indiquons entre parenthèses l’acompte demandé lors de la réservation :

  • Standard Edition, 2 Go : 595 euros TTC (330 euros) ;
  • Standard Edition, 4 Go : 630 euros TTC (330 euros) ;
  • Mobile Edition, 2 Go : 714 euros TTC (400 euros) ;
  • Mobile Edition, 4 Go : 745 euros TTC (400 euros).

À lire aussi :
Elesar dévoile une carte mère ARM 32 bits pour boîtier de PC
Olimex prépare un notebook ARM 64 bits à assembler soi-même
Une carte mère ARM 4 cœurs à seulement 11 $ !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur