Les MacBook Pro 2016 boudés par le Consumer Reports

MacMobilitéPortablesPoste de travail

L’autonomie inconsistante des MacBook Pro 2016 d’Apple leur vaut de ne pas décrocher le précieux sésame de Consumer Reports, un magazine de référence aux Etats-Unis.

C’est une institution qui tombe aujourd’hui. Les Mac d’Apple ne sont plus considérés comme des machines de référence outre-Atlantique. Le très influent « Consumer Reports » n’accorde en effet pas sa recommandation aux nouveaux ordinateurs portables d’Apple, les MacBook Pro 2016.

En cause, l’autonomie de ces notebooks, jugée trop inconsistante. Sur certains tests, elle est tombée à seulement 3 heures 45 minutes pour le MacBook Pro 13 pouces avec Touch Bar, 4 heures 30 minutes pour le MacBook Pro 13 pouces sans Touch Bar et; 8 heures pour le MacBook Pro 15 pouces.

Nous sommes donc loin des 10 heures annoncées par Apple, ce qui vaut à Consumer Reports de ne pas donner son aval à ces nouvelles machines.

La faute à macOS ?

Et pourtant, les différences d’autonomie entre le premier et le dernier test réalisé sur chaque MacBook auraient dû mettre la puce à l’oreille des testeurs. Lors du premier test, les machines citées ci-dessus ont réalisé un score respectif de 16 heures, 19 heures 30 minutes et 18 heures 30 minutes.

Ceci tendrait à confirmer que, lors des premiers jours d’utilisation, l’autonomie des MacBook 2016 est fortement impactée par des opérations d’indexation des fichiers et de sauvegarde sur iCloud, réalisées en tâche de fond. Sans compter que, aussi inconsistants que ces tests soient, c’est bien une autonomie moyenne supérieure à 10 heures qui est mesurée ici.

Ces variations auraient donc pour cause le fonctionnement même de macOS. Et dans ce domaine, les machines sous Windows 10 font bien mieux, grâce à un lissage très fin des opérations réalisées en tâche de fond, afin de maximiser l’expérience utilisateur et l’autonomie de la machine.

À lire aussi :

Apple lance ses nouveaux MacBook Pro avec Touch Bar et Touch ID
Samsung Notebook 9 2016 : un concurrent sérieux du MacBook Pro
Les MacBook Pro 2016 boostent les ventes de Surface, dixit Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur