MacBook Pro : le Consumer Reports trompé par un bug dans Safari ?

MacMobilitéPortablesPoste de travail
apple-macbook-pro
0 0 Donnez votre avis

Apple croit avoir trouvé la raison faisant que les tests de batterie de Consumer Reports étaient inconsistants. Les MacBook Pro 2016 seront retestés.

Coup de tonnerre pour Apple fin décembre : le très influent Consumer Reports refusait de recommander les nouvelles machines portables de la firme à la pomme, les MacBook Pro 2016.

En cause, une autonomie très inconsistante. Voir à ce propos notre précédent article « Les MacBook Pro 2016 boudés par le Consumer Reports ». Apple avait alors contesté les résultats de Consumer Reports, se demandant si les tests avaient été correctement menés. Voir « MacBook Pro 2016 : Apple s’étonne des tests de Consumer Reports ».

La firme de Cupertino s’est depuis penchée sur la question et croit détenir la solution. Il s’agirait en fait d’un bug de Safari, qui, en mode développeur, provoque quelques soucis qui auraient un impact non négligeable sur la durée de vie de la batterie.

« Nous avons appris que lors du test d’autonomie des ordinateurs portables Mac, Consumer Reports avait utilisé un paramètre caché de Safari dédié au développement de sites web, lequel désactive le cache du navigateur, explique Apple dans les colonnes d’iMore. Ce n’est pas un paramètre utilisé par nos clients et cela ne reflète pas l’utilisation normale de la machine. L’utilisation de ce paramètre développeur a également déclenché un bug obscur et intermittent provoquant le rechargement des icônes, ce qui a mené aux résultats incohérents relevés par leur laboratoire. Après avoir demandé à Consumer Reports d’exécuter le même test en utilisant les paramètres normaux, ils nous ont indiqué que leurs MacBook Pro livraient constamment l’autonomie sur batterie attendue. Nous avons par ailleurs corrigé le bug découvert dans ce test. »

De nouveaux tests sont en cours

Le fait de couper la mise en cache des pages web était voulu. Lors des tests, il est en effet important de s’assurer que les pages chargées le soient depuis la Toile et non depuis l’espace de stockage de l’ordinateur. Ce n’est toutefois pas la charge imposée à la carte réseau qui pose ici problème, mais le bug lié au rechargement continu des icônes.

Consumer Reports a pris note de ce correctif : « Nous avons téléchargé le correctif logiciel et sommes en train de relancer nos tests de batterie avec le correctif en place sur les ordinateurs précédemment testés. Si les résultats d’autonomie sur batterie sont constants et élevés, le score des MacBook Pro augmentera, et ces ordinateurs portables recevront alors la recommandation de Consumer Reports, compte tenu de leurs performances dans les autres secteurs de notre évaluation. »

Gageons qu’Apple doit croiser les doigts dans l’attente de décrocher le fameux sésame, essentiel pour aborder sereinement le marché américain. Concernant l’autonomie, rappelons que la firme a précédemment signalé que cette dernière pouvait être assez faible lors des premiers jours d’utilisation de la machine. Ceci est dû aux opérations d’indexation et de copie de fichiers vers le Cloud réalisées en tâche de fond par macOS lors de sa mise en route initiale.

À lire aussi :
Les MacBook Pro 2016 boostent les ventes de Surface, dixit Microsoft
Apple lance ses nouveaux MacBook Pro avec Touch Bar et Touch ID
Le MacBook Pro 2016 convainc les testeurs. Et les acheteurs ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur