DSILogicielsOpen Source

Mandriva apporte son savoir-faire à l’Allemand Univention

Mandriva, cloud, Pulse, gestion de parc © Krischam - Fotolia.com
3 1 Donnez votre avis

La solution de gestion de parc Mandriva Pulse est maintenant certifiée pour l’OS UCS d’Univention, et rejoint ainsi la boutique d’applications de l’éditeur allemand.

L’offre Pulse de Mandriva est dédiée à la gestion de parc informatique, dont elle couvre tous les aspects : matériel comme logiciel. La société lève aujourd’hui le voile sur un accord signé avec Univention. Ce dernier permet à Mandriva Pulse d’être référencé sur l’Application Center de l’éditeur allemand.

Mandriva Pulse pourra ainsi compléter efficacement l’offre Univention Corporate Server (UCS), une distribution Linux dédiée aux entreprises et composée à 100 % d’outils open source. Une offre qui se veut interopérable avec les solutions de Microsoft (dont Active Directory), afin d’adresser les infrastructures hétérogènes.

« Nous proposons une alternative mature aux produits Microsoft qui permettra aux entreprises européennes et même américaines de bénéficier d’une véritable indépendance numérique par rapport aux géants de l’informatique », explique Jean-Manuel Croset, CEO de Mandriva SA.

Pulse, un outil universel

Mandriva Pulse se veut particulièrement ouvert. Cette solution assure en effet la gestion de la plupart des types de machines, que ce soit des serveurs ou des postes de travail, fonctionnant sous Windows, OS X ou encore Linux.

Cet outil a également petit à petit gagné son indépendance vis-à-vis de l’OS de Mandriva. Ainsi, outre sa certification pour Univention Corporate Server, il a récemment été validé pour fonctionner sur les NAS de QNAP Systems. Voir à ce propos notre article « Mandriva change les NAS QNAP en gestionnaires de parc informatique ».

Mandriva a par ailleurs multiplié les partenariats depuis ce début d’année. En plus des accords signés avec QNAP et Univention, l’éditeur propose une nouvelle offre serveur, Mandriva Business Server, créée en collaboration avec un autre acteur européen, l’Espagnol Zentyal (voir « Mandriva livre un OS serveur compatible Active Directory et Exchange »).

Crédit photo : © Krischam – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Linux