DatacentersLogiciels

Mandriva livre un OS serveur compatible Active Directory et Exchange

mandrivaflash2010
8 1 Donnez votre avis

Avec Mandriva Business Server, l’éditeur français propose un système d’exploitation axé sur les outils collaboratifs, et interopérable avec les solutions Microsoft.

Mi 2012, Mandriva décidait de mettre sa distribution Linux entre les mains de la communauté (voir à ce propos notre article « Mandriva passe à l’action… mais laisse la communauté dubitative »). Depuis, cette offre s’est montrée très discrète. Nous avions toutefois noté la sortie de la solution SaaS de gestion de parc CloudPulse fin 2012.

La société revient aujourd’hui avec une nouvelle offre, Mandriva Business Server, créée en collaboration avec l’éditeur espagnol Zentyal. Cette solution, qui se veut 100 % européenne, met l’accent sur l’interopérabilité avec les solutions Windows Server, très présentes en entreprise.

À cet effet, la compatibilité avec Microsoft Exchange est prise en charge par OpenChange, alors que la présence de Samba 4 permet de remplacer un serveur de fichiers et une solution Active Directory. Mandriva Business Server suit ainsi la voie tracée par Zentyal Server.

Un serveur avant tout collaboratif

Mandriva ajoute à ceci un serveur web avec des modules permettant de déployer aisément un CMS, un serveur d’applications, des outils de messagerie instantanée Jabber, de la téléphonie sur IP via Asterisk, la gestion des machines virtuelles, etc. De nouvelles solutions pourront être mises en place via la Mandriva Service Place.

Avec son offre axée sur les outils collaboratifs, Mandriva espère s’imposer en entreprise. Jean-Manuel Croset, CEO de Mandriva SA, avance également un autre argument : « Capitalisant sur l’innovation européenne, nous nous efforçons d’être les représentants de la nouvelle génération d’OS, en total respect de la souveraineté des données, pour devenir ‘l’Airbus de l’IT’. » On croise les doigts.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Linux