Manifone, ou comment économiser à l’international – avec une ‘top box’?

Régulations

Voici un opérateur d’un nouveau genre, qui promet une baisse des factures
télécoms de 80% vers l’international… Intox ou… magique ‘top box’?

L’entreprise est née à Vannes mais virtuellement elle annonce pouvoir rendre service, avec des économies de coûts téléphoniques très substantiels, partout en France, vers l’international -notamment à partir des mobiles.

Paradoxe: il faut commencer par investir, il est vrai; 99 euros (HT) dans une  » top box », la ‘Mani Box’ que l’on installe aisément soi-même – après s’être enregistré sur le site web de la société (www.manifone.com) -ce qui enclenchera une facturation mensuelle forfaitaire de 10 euros (HT). Et c’est tout ou à peu près tout…

Manifone, opérateur d’un nouveau genre (similaire à Mobile Globe ou encore Mobivox, Voxalot, Jaja…), propose 3 services télécoms qui permettent de réduire « fortement » le coût des appels des mobiles vers l’international:

– Mani Line: avec le boîtier (Mani Box), qui s’installe entre sa connexion Internet et sa ligne téléphonique, on bénéficie des conditions tarifaires de sa ligne fixe analogique (France Télécom ou préselection) pour les appels passés depuis son mobile.

Il est possible de constituer un repertoire de 100 numéros.

– Mani VoIP: on se connecte à distance avec son mobile, avec son compte de téléphonie sur IP, et quel que soit l’opérateur (protocole SIP), on bénéficie des tarifs VoIP. Ce peut être via des offres ‘triple’ comme celles de Free ou de Neuf Telecom, ou encore Wengo ou VoIP Buster

– Mani Minutes: ce service permet d’appeler l’international à des coûts très avantageux; il repose sur l’affectation, par cet opérateur d’un nouveau genre, de numéros fixes français en lieu et place de numéros internationaux… Ici, l’abonnement est gratuit. Le tarif vers les fixes (fixes et mobiles vers les Etats-Unis) est de 3 centimes (HT).

Voilà pour le principe et l’essentiel. Cette jeune et ambitieuse entreprise, créée à Vannes par un entrepreneur déjà vétéran des télécoms – Lounis Goudjil – annonce déjà la suite: Mani In pour octobre 2007, qui permettra d’être joignable n’importe où. Et d’autres services visant les entreprises verront le jour « d’ici la fin de l’année« .


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur