Marché mobile : la vague du IoT dynamise les ventes de SIM

M2MMobilitéOperateursRégulationsRéseaux
3 21 Donnez votre avis

Le marché mobile repart à la hausse en France au troisième trimestre notamment porté par les forfaits et le marché entreprise.

En recul depuis le début de l’année, le marché mobile a repris des couleurs au troisième trimestre en France. 630 000 nouvelles cartes SIM ont été distribuées sur la période (hors M2M). Une croissance comparable à celle du troisième trimestre 2014, rapporte l’Observatoire du marché mobile de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes). Le volume de puces en service approche les 71,8 millions d’unités ce qui permet au secteur d’afficher une hausse, mais néanmoins faible, de 0,6% sur un an (+400 000 cartes) et un taux de pénétration de 108%. A 97%, le taux de cartes réellement actives s’élève de 1,4 point sur 12 mois.

L’offre forfait tire le marché vers le haut avec 58,7 millions de contrats souscrits au 30 septembre 2015. 58% des 57,2 millions de forfaits commercialisés en métropole sont libres d’engagement. Une tendance à la hausse marquée depuis l’arrivée de Free sur le marché mobile début 2012 qui se poursuit depuis deux ans à hauteur de deux points par trimestre environ. Le parc prépayé continue lui sa descente : avec 13,1 millions de cartes en circulation, il recule de près de 13% sur un an. Si les opérateurs de réseau ont généré 395 000 nouvelles lignes mobiles (pour un total de 61,6 millions de SIM), le parc des MVNO est stable (+0,2 point sur le trimestre) et ses 7,5 millions de cartes composent 10,8% du marché depuis trois trimestres (11,8% des offres grand public).

Le marché de l’entreprise accélère sa progression

Les besoins des entreprises ont également profité aux opérateurs qui leur ont distribué 50 000 nouvelles cartes sur la période pour un total de près de 7,9 millions d’unité hors M2M. Soit autant que l’année dernière à la même période. Contrairement au secteur résidentiel, dont le volume des ventes s’affichait en baisse sur le premier semestre, le marché de l’entreprise maintient une hausse autour de 3% depuis le début de l’année. Un taux notablement supérieur au 2,2% constatés aux troisième et quatrième trimestres 2014.

Cela se traduit notamment à travers la montée en puissance de l’Internet des objets (IoT). Le volume de cartes dédiées au M2M (Machine to Machine) franchit les 10 millions ce trimestre (10,033 millions précisément). Le troisième trimestre s’est montré particulièrement dynamique avec 860 000 nouvelles cartes déployées en trois mois, soit le double des périodes précédentes, et en hausse de 26,6% par rapport à l’année passée. Pas moins de 2,1 millions de cartes M2M ont été activées depuis le début de l’année, ce qui ne s’était pas vu depuis 2013.

arcep m2m 15T3

Stabilisation du portage des numéros

Les cartes « SIM only » Internet profitent également de la croissance du secteur sur la période. Elles sont utilisées par plus de 3,5 millions de personnes (dont 1,15 million en entreprise). Soit une hausse de 1,7 point sur le trimestre. Mais comparé à septembre 2014, le secteur s’affaiblit de 139 000 unités (-3,8 points).

Notons que près de 1,27 million de numéros ont été portés d’un opérateur à l’autre. Un taux de « churn » relativement stable par rapport au troisième trimestre (1,7 million) et en recul de près de 4% sur un an. Ce qui semble confirmer le ralentissement des départs des clients de Numericable-SFR au troisième trimestre.


Lire également
Marché télécom : M2M et forfait sans engagement mon amour
Les forfaits sans engagement deviennent la norme en France
Une baisse maîtrisée des revenus des opérateurs télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur