Marché des smartphones : l’influence d’Android et d’Apple va perdurer

MobilitéSmartphones
smartphones-marche-IDC-apple-android-2021

Selon IDC, le volume de smartphones écoulés dans le monde va passer de 1,47 milliard à 1,7 milliard d’ici 2021. La suprématie Android et iOS se confirme.

Si la croissance à deux chiffres sur le marché des smartphones appartient désormais au passé, les ventes au niveau mondial devraient néanmoins connaître une certaine accélération au cours des prochaines années.

Le volume d’appareils distribués devrait ainsi passer de 1,47 milliard en 2017 à près de 1,7 milliard en 2021, avance IDC.

Le renouvellement tous les deux ans des terminaux combiné à la demande des nouveaux utilisateurs devrait porter la croissance annuelle moyenne autour de 3,3% sur la période.

« Fin 2016, nous estimions qu’environ la moitié de la population mondiale utilisait un smartphone, ce qui laisse beaucoup de place pour de nouveaux utilisateurs », commente Ryan Reith, Vice-Président chez IDC qui suit l’évolution de ce marché.

« Et malgré des niveaux de saturation très élevés dans des marchés matures comme l’Amérique du Nord, l’Europe de l’Ouest, la Corée et le Japon, nous voyons encore la majorité des utilisateurs remplacer leurs combinés à peu près tous les deux ans. Nous espérons que ces tendances se maintiendront dans les prévisions. »

Explosion des ventes de phablettes

La progression du volume s’accompagnera aussi d’une augmentation du prix moyen des terminaux, de 7% en 2017, selon Anthony Scarsella, Directeur de recherche IDC, cité dans le communiqué.

Une augmentation tirée vers le haut par l’accélération des smartphones à écran 5,5 pouces et plus (les phablettes) dont les ventes devraient exploser de 34% cette année pour constituer 40% du marché.

Mais aussi par le lancement de modèles très haut de gamme dont l’iPhone 8, le Galaxy Note8, LG V30, l’Essential Phone d’Andy Rubin, et la nouvelle génération du Google Pixel.

On ne s’étonnera pas de constater que Android continuera de dominer le marché autour de 85,5% des parts en 2017 (un niveau qui devrait stagner jusqu’en 2021). Le reste étant dévolu à iOS Apple (14,6% en 2017, 14,4% en 2021). Ce qui confirmera la disparition définitive des Windows Phone.

Néanmoins, Apple tire en épingle du jeu en s’appropriant 36% de la valeur du marché du smartphone avec 180 milliards de dollars de chiffre d’affaires à l’horizon 2021.

« C’est plus que la moitié de la valeur accumulée de l’ensemble des fabricants de smartphones Android », note IDC dans sa projection.

Le récent accord de partenariat signé entre Apple et Accenture pour propulser iOS en entreprise devrait contribuer à cette croissance.

 


Lire également
Xiaomi revient en force : +70 % en un trimestre
L’iPhone d’Apple à tout juste 10 ans
Google intégrera ses propres puces aux smartphones Pixel

crédit photo : Andrey Popov-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur