Hausse de 5% des ventes de smartphones en 2016, mais pas grâce à Apple

MobilitéRégulationsSmartphones
© Africa Studio - shutterstock
2 7 Donnez votre avis

Le marché des smartphones sera soutenu par les progressions en Chine, en Inde et aux Philippines principalement. Des marchés peu porteurs pour l’iPhone.

Fin 2016, 1,4 milliard de smartphones devraient avoir été vendus dans le monde, avance le cabinet Canalys. Soit une progression de 5% par rapport à 2015. Si la Chine devrait fortement contribuer à cette progression, avec 13% de croissance de son marché pour plus de 475 millions d’unités, les hausses les plus impressionnantes sont attendues du côté de l’Inde et des Philippines avec des augmentations de 21% et 26% respectivement. « La pénétration des smartphones sur ces marchés reste faible, ce qui signifie qu’il y a une grande opportunité pour les vendeurs », assure l’analyste Ishan Dutt. La zone Asie Pacifique (hors Chine et Japon) devrait écouler quelque 325 millions de terminaux mobiles dans le courant de l’année.

Smart Phone Shipments- Apple annual declineSur les marchés occidentaux aujourd’hui saturés, ce sera une autre paire de manches. Néanmoins, des hausses non négligeables sont également attendues. « La croissance sur les marchés établis est plus difficile à trouver, poursuit l’analyste, mais, en dépit de la baisse des ventes sur les deux premiers trimestres, nous nous attendons à une croissance dans la seconde moitié de l’année en Europe occidentale et en Amérique du Nord. » Avec des volumes de ventes de plus de 325 millions et 175 millions d’unités respectivement. Les croissances se limiteront toutefois à un chiffre.

Recul d’Apple en Chine

Mais des hausses quand même. Et l’iPhone 7 devrait contribuer à ces modestes progressions des marchés occidentaux, estime Canalys. Mais, malgré ces performances, Apple subira un recul de ses ventes mondiales, essentiellement à cause de son déclin en Chine. « Le lancement de l’iPhone 6 a entraîné une montée en flèche des livraisons d’Apple en Chine, mais l’entreprise a lutté pour maintenir cet élan, argumente l’analyste Jessie Ding. L’iPhone 6s a reçu un accueil médiocre en comparaison et il est peu probable que l’iPhone SE fasse une grande différence dans la région cette année. » Apple est aujourd’hui concurrencé par des acteurs locaux tels que Huawei, Oppo ou Vivo qui « offrent des produits avec de meilleures spécifications à des tarifs significativement plus bas ».


Lire également
Vers une annus horribilis pour les ventes d’iPhone ?
Les ventes de smartphones au bord de la saturation en 2016
Apple célèbre son milliard d’iPhone vendus

crédit photo © Africa Studio – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur