Le marché des smartphones proche de la stagnation ?

MobilitéOS mobilesRégulationsSmartphones
4 9 Donnez votre avis

Avec la saturation de la Chine, le marché mondial des smartphones connaît sa plus basse progression depuis 2013 au deuxième trimestre 2015.

Après le marché des tablettes, celui des smartphones est-il promis à la stagnation, voire au déclin ? Avec près de 330 millions d’appareils vendus au cours du deuxième trimestre 2015, on en est certes encore loin. Il n’empêche que la période n’affiche qu’une hausse de croissance de 13,5% par rapport au trimestre équivalent en 2014. « Le plus faible depuis 2013 », indique le Gartner.

Nouveau recul du marché chinois

Signe de ce ralentissement, les achats de smartphones en Chine ont reculé de 4% d’une année sur l’autre alors que le pays représente le premier marché mondial avec 30% des ventes du printemps.« La Chine a atteint la saturation ; son marché de la téléphonie est essentiellement tiré par le remplacement de terminaux, avec moins de primo-accédants, commente Anshul Gupta, directeur de recherche du Gartner. Au-delà du segment bas de gamme, l’appel des smartphones haut de gamme sera un élément clé pour les vendeurs afin de motiver les mises à niveau et maintenir ou accroître leur part de marché en Chine. » Autrement dit, la Chine est en train de rejoindre les marchés occidentaux, également saturés depuis quelques trimestres déjà. La croissance provient aujourd’hui des pays émergents du Moyen-Orient, d’Afrique, d’Europe de l’Est et d’Asie (hors Chine et Japon). L’Inde serait ainsi appelée à occuper la seconde place du marché des smartphones dès 2017.

Le recul de l’Empire du milieu touche avant tout les ventes d’appareils sous Android. La part de marché mondiale de l’OS tombe à 82,2% contre 83,8% un an plus tôt alors même que ses ventes progressent à 271 millions d’unités contre 243,5 millions en 2014. Un phénomène de vases communicants avec la montée en puissance d’Apple, soutenu par le succès des iPhone 6 et 6 Plus, en Chine notamment. Les ventes de la firme à la pomme y progressent de 68% en un an.

Avec plus de 48 millions de téléphones vendus au 2ème trimestre 2015, contre 35,4 en 2014, Apple voit sa part de marché mondiale passer de 12,2 à 14,6%. A côté, Windows continue de pédaler dans le vide et perd 0,3 point, avec 2,5% du marché pour moins de 8,2 millions de ventes. Il restera à voir si l’arrivée de Windows 10 sur les terminaux mobiles, probablement à l’automne prochain, influencera le marché. « A la lumière des récentes restructurations de Microsoft dans sa division mobile hardware, nous attendons des signes de son engagement à long terme dans le marché des smartphones », lance l’analyste. Blackberry n’est plus que l’ombre de lui-même avec 1,15 million de ventes sur le trimestre et 0,3% du marché (contre 0,7 précédemment pour plus de 2 millions d’unités).

Apple menacé par Huawei

Côté constructeurs, le succès d’Apple impacte directement son principal concurrent Samsung qui reste néanmoins en tête du classement. Le Coréen voit ses ventes de smartphones reculer à 72 millions d’unités sur le trimestre (contre 76 millions un an plus tôt) et sa présence sur le marché tomber sous les 22%, contre plus de 26% en 2014 (-4,3 points). Les Galaxy S6 et Edge n’ont pas produit l’effet escompté par le constructeur.

Si Apple se rapproche du leader, il voit aussi arriver un nouveau rival, en la personne de Huawei. Les ventes du fournisseur chinois explosent. Elles passent de 17,6 millions à 25,8 millions d’unités. La plus forte progression du trimestre : +46,3% contre +36% pour les iPhone. Mais Apple a encore de la marge puisque, avec 7,8% du marché, Huawei est à peine à plus de la moitié de la part de Cupertino. Suit Lenovo, qui malgré l’intégration des terminaux Motorola dans son catalogue, recule de 1,6 point avec 16,4 millions de ventes. Xiaomi le talonne désormais, avec 16 millions d’unités distribuées (+0,6 point).

Dans son ensemble, le marché global des téléphones mobiles (smartphones et feature phone) atteint les 445,8 millions de ventes. Une croissance à peine perceptible (+0,4%) où l’attrait pour les smartphones parvient encore à compenser l’érosion des ventes de téléphones de base. Pour combien de temps encore ?

Gartner Smartphones 15Q2


Lire également

Les smartphones 5,5 pouces Full HD vont devenir la norme en Chine
Smartphones : le marché Chinois s’essouffle au 1er trimestre
Nokia pourrait se relancer sur le marché des smartphones

crédit photo © Maxx-Studio – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur