Les marchés matures et les apps Android au secours de Firefox OS

MobilitéNavigateursOS mobilesPoste de travailSmartphones
2 5 Donnez votre avis

Halte au low cost à tout prix pour les smartphones Firefox OS. Chris Bear, le patron de Mozilla Corp., vise maintenant des offres plus qualitatives et fonctionnelles. Il était temps !

Mozilla avait un plan pour imposer son système d’exploitation mobile Firefox OS sur le marché : les pays émergents. À cet effet, la Fondation souhaitait viser les régions en voie de développement avec des smartphones low cost, accessibles pour environ 25 dollars. Des constructeurs comme Alcatel et ZTE ont suivi Mozilla dans l’aventure.

Cette stratégie ne semble pas suffisante pour permettre à Mozilla de monter en puissance dans le secteur des terminaux mobiles. Non seulement ces marchés émergents ne permettant pas à Firefox OS de gagner rapidement des parts de marché, mais ces derniers tendent aussi à préférer les smartphones Android, tout aussi agressifs sur le terrain des prix (en particulier depuis l’arrivée d’Android One). Bref, les volumes de ventes ne sont pas là, ce qui éloigne d’autant plus Mozilla de la barrière tant espérée des 25 dollars.

Chris Bear, CEO de Mozilla Corp., souhaite aujourd’hui repositionner cette offre, explique CNET. « Nous n’avons pas rencontré un intérêt suffisant pour les téléphones à 25 dollars, et nous ne poursuivrons pas toutes les parties de ce programme. Nous allons concentrer nos efforts sur ce qui permet de proposer une meilleure expérience utilisateur, plutôt que sur le coût seul. »

L’entrée de gamme fait toujours partie des plans de Mozilla, mais ne sera plus abordée à n’importe quel prix. Les offres de milieu voire haut de gamme – comme le Fx0 japonais – devraient également être soutenues avec plus de force par Mozilla.

Ignite : le vrai démarrage de Firefox OS ?

L’initiative Ignite prend aujourd’hui le relais, avec de nouvelles fonctionnalités, comme par exemple une meilleure capacité pour les applications à fonctionner hors de toute connexion réseau.

Reste qu’il faudra également répondre aux besoins des utilisateurs d’applications mobiles, si Firefox OS ne veut pas rester cantonné au monde de l’après feature phones. Chris Bear dévoile sa stratégie en la matière, sous la forme d’une compatibilité avec les applications Android. Android étant devenu la lingua franca du monde mobile, tous les acteurs souhaitent aujourd’hui pouvoir piocher dans sa logithèque, de BlackBerry à Microsoft, qui apportera la compatibilité Android à son OS Windows 10 (voir l’article « Les applications Android et iOS s’invitent sous Windows 10 »).

Mozilla devrait également mettre l’accent sur les forces de son offre : l’utilisation massive de technologies ouvertes issues du web et un haut niveau de protection des données personnelles des utilisateurs. Ce sont probablement ces deux caractéristiques qui devraient convaincre le plus aisément les consommateurs. Firefox OS devrait également poursuivre sur sa lancée multidevices, en étant proposé sur des terminaux aussi divers que des smartphones, tablettes, télévisions et objets connectés.

À lire aussi :
Panasonic livre des téléviseurs 4K équipés de Firefox OS
Orange lance son smartphone Firefox OS… en Afrique
Firefox OS s’invite sur une tablette MIPS low cost


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur