Maru transforme les smartphones Android en PC Debian

MobilitéOSOS mobilesPoste de travailSmartphones
Maru
7 1 Donnez votre avis

Double personnalité pour Maru, un OS qui combine Android et Debian sur le smartphone Nexus 5. Le meilleur des deux mondes : mobilité et desktop.

Les smartphones sont devenus tellement puissants et gèrent tellement de nos données personnelles qu’il est tentant de les exploiter en tant que plates-formes desktop.

Plusieurs approches sont aujourd’hui proposées : adapter Android pour le monde desktop, comme le font Remix OS et Pheonix OS ; offrir une version smartphone d’un OS Linux traditionnel, comme Ubuntu.

Maru adopte une stratégie différente, en proposant deux environnements en un. L’OS intègre une version d’Android, qui sera utilisée en mode smartphone, et une version de Debian, qui sera employée lorsque le terminal est branché sur un écran externe.

Une double personnalité

Les données et le noyau Linux sont communs aux deux environnements, mais chacun apporte son propre jeu d’applications. Ainsi, tous les logiciels classiques du monde Linux sont utilisables en mode desktop, y compris LibreOffice, alors qu’en mode smartphone, c’est Android et ses applications (mieux adaptées aux petits écrans) qui prennent la main.

Maru est maintenant accessible en version de test publique, suffisamment stable pour être utilisée, mais encore à l’état de développement. Prudence donc. Maru ne peut actuellement être installé que sur le Nexus 5, un smartphone 4,95 pouces assez ancien, équipé d’un processeur Snapdragon 800 de Qualcomm (4 cœurs ARM à 2,3 GHz) et de 2 Go de RAM.

À lire aussi :
Que vaut la BQ Aquaris M10, première tablette Ubuntu ?
Le dérivé d’Android Remix OS dans des PC all-in-one AOC
Android desktop : Remix OS se dévoile en images


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur