Marvell lance le premier switch Ethernet gigabit sécurisé pour l’automobile

ComposantsMobilitéPoste de travailSécurité

Destinée au prometteur marché de la voiture connectée, la solution entend protéger contre tout risque d’attaque.

Marvell vient d’annoncer le premier switch Ethernet 1 gigabit sécurisé au monde pour l’industrie automobile. Le 88Q5050 se destine aux véhicules connectés. Il a été conçu pour prévenir les attaques et compromissions de données diffusées à l’intérieur et à l’extérieur de l’habitacle roulant, indique le fournisseur de solutions réseau et de connectivité.

Pour sécuriser données, le commutateur, qui supporte les connexions filaires et sans fil, s’appuie sur les normes Ethernet IEEE 802.3 et 802.1 et intègre un ensemble de mesures de sécurité. Dont des fonctionnalités d’analyse des paquets (DPI) et de démarrage de confiance (Trusted Boot). Un système de listes blanche et noire peut également venir renforcer la sécurité. Deux barrières supposées prévenir les attaques informatiques comme les DoS (Denial of Service).

8 ports Ethernet

Le boîtier comprend 8 ports Ethernet gigabit dont 4 IEEE 100BASE-T1 et une section configurable de 4 autres ports (1 IEEE 100BASE-TX, 2 MII/RMII/RGMII ports et 1 GMII). Le tout est motorisé par un processeur ARM Cortex-M7 à 250 MHz. Le switch est certifié AEC-Q100, un des standards de l’industrie automobile pour l’intégration de circuits intégrés.

« Au fur et à mesure que les voitures connectées deviennent plus autonomes et que la demande de volume et de mobilité augmente, les véhicules sont de plus en plus vulnérables aux brèches de sécurité et aux nouveaux types de cyberattaques, commente Ian Riches, analyste chez Strategy Analytics. La nouvelle génération de commutateurs Ethernet pour l’automobile de Marvell constitue une base matérielle sécurisée pour les voitures connectées, qui aidera à protéger les infrastructures intelligentes avec des fonctions de sécurité avancées contre les futures évolutions des cybercrimes. »

Si Marvell destine essentiellement le 88Q5050 au prometteur marché de l’automobile connectée, tant pour la gestion des données d’information ou de divertissement que les systèmes avancés d’assistance au conducteur (Adas), la solution est également en mesure de répondre au besoin des passerelles réseau plus traditionnelles. Les premiers exemplaires du produit sont actuellement en cours de test au sein des principaux équipementiers automobiles, assure la société.


Lire également

QNX Hypervisor 2.0 sécurise les systèmes critiques automobiles
La voiture connectée de PSA roule vers la 5G
ARM s’attaque au marché de l’automobile

crédit photo © vichie81 – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur