MDM : BlackBerry rachète Good Technology

DSIMobilitéPolitique de sécuritéProjetsRéseauxSécuritéSmartphones
5 39 Donnez votre avis

Le secteur du MDM continue sa consolidation avec le rachat de Good Technology par BlackBerry pour 425 millions de dollars. Une acquisition qui conforte la stratégie du canadien dans la sécurité mobile.

BlackBerry a encore des ressources. Il vient de le prouver avec l’acquisition de Good Technology, spécialiste de la gestion et la sécurité de la mobilité en entreprise. Montant de la transaction : 425 millions de dollars en cash. La firme canadienne affiche sa volonté de monter en puissance dans le domaine de la sécurité sur les terminaux mobiles.

Basé en Californie, Good Technology développe et commercialise une batterie de solutions dans ce sens dans son catalogue. On y trouve au centre une plateforme de mobilité pour sécuriser les contenus, les applications et les terminaux.

Les solutions de Good Technology sont utilisées par plus de 6200 entreprises clientes dans le monde (santé, finance, énergie…) et dispose de relais physiques aux quatre coins de la planète (dont un bureau à Paris).

Parmi ses clients figurent des comptes sensibles comme l’US Navy qui utilisent les solutions Good pour protéger sa flotte de terminaux iOS et Android, souligne ITespresso. « A l’instar de BlackBerry, Good dispose d’une présence très forte en entreprise et dans les organisations gouvernementales dans le monde », déclare John Chen, CEO de BlackBerry, cité dans le communiqué. « Avec cette acquisition, nous allons renforcer nos canaux de ventes et de distribution et accélérer la croissance tirée du chiffre d’affaires logicielle. »

Dès la première année d’exploitation, BlackBerry compte réaliser un chiffre d’affaires supplémentaire de 160 millions de dollars.

Liens étroits avec Samsung

L’acquisition de Good Technology va permettre à BlackBerry de renforcer ses propres solutions de sécurité dans les environnements mobiles via sa plateforme BlackBerry Enterprise Server (BES) 10. Dans la sphère Android, des liens étroits ont également été tissés entre Samsung et Good autour du développement de KNOX (protection des données d’entreprise). Au-delà de la technologie, Samsung Business Services est récemment devenu un distributeur mondial des solutions Good Technology.

Sur le front juridique, les relations entre Good Technology et VMware se sont apaisées après un accord mettant un terme aux litiges entre les parties (y compris avec AirWatch, filiale de VMware).

En revanche, ce n’est pas fini avec MobileIron. Si un premier cas s’est conclut par un non-lieu le mois dernier auprès d’un tribunal de district de Californie, il reste trois autres procès pour violation de brevets de Good initiés contre son concurrent dans la gestion de flottes mobiles en entreprise (Royaume-Uni, Allemagne, et Californie).

Une croissance externe pour les deux sociétés

Il y a un an, Good Technology avait obtenu un financement de 80 millions de dollars auprès d’Oppenheimer & Company. La société, dirigée par Christy Wyatt, s’était aussi  lancée dans une politique de croissance externe importante. Sur les deux dernières années, on note les rachats de Macheen (fournisseur de services d’applications cloud et mobile), une partie des actifs de Fixmo (intégrité et conformité des terminaux mobiles) ou BoxTone (gestion des services mobiles).

Pour BlackBerry, l’orientation vers la sécurisation des terminaux mobiles est clairement affichée avec plusieurs acquisitions : Watchdox (échange de fichiers sécurisé), Secusmart, AtHoc.

Le secteur du MDM continue sa phase de consolidation après le rachat d’AirWatch par VMware et de Zenprise par Citrix.

A lire aussi :

Cas client : comment CGL s’est appuyé sur Good Technology pour intégrer la mobilité à son modèle

Blackberry accélère dans la sécurité de l’Internet des Objets

 crédit photo © Ditty_about_summer – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur