Logiciels

Un progiciel de gestion sur un Raspberry Pi ?

raspberry-pi-erp-box
3 1 1 commentaire

AllforAccounting GMBH a réussi à porter son application de gestion baptisée Mercaware sur un Raspberry Pi, le plus petit ordinateur du monde.

Les ERP enfin accessibles à tous ? La société allemande AllforAccounting, basée à Stuttgart en Allemagne, a présenté en début de semaine une solution originale pour disposer d’un progiciel de gestion intégrée bon marché. AllforAccounting GMBH a en effet réussi à porter son application de gestion baptisée Mercaware sur un Raspberry Pi, le plus petit ordinateur du monde.

Conçu au Royaume-Uni par Eben Upton et développé au sein d’une fondation à but non lucratif, le Raspberry Pi est de la taille d’une boite d’allumettes. Basé sur Linux, il s’appuie sur un matériel basique (processeur ARM à 700 MHz, de 256 à 512 Mo de mémoire vive, carte graphique, BMC Videocore 4), mais est livré sans écran ni périphérique.

AllForAccounting GMBH s’appuie sur le modèle « B », dont la mémoire atteint 512 Mo, sur lequel la société est parvenue à installer son application Mercaware ainsi qu’une base de données. « Trois personnes peuvent travailler simultanément sur l’ERP. Cela répond aux besoins de la plupart des PME et des travailleurs indépendants. Pour des besoins plus importants, nos utilisateurs peuvent toutefois basculer en mode Cloud » indique la société.

Financièrement, les PME devront débourser 179 euros pour disposer d’un Raspberry Pi équipé de la solution Mercaware (contre 35 euros pour un Raspberry basique) et éventuellement souscrire à un forfait support de 89 euros par mois. Le prix de l’originalité ?

Cette Eurostory a été initialement écrite par Florian Kalenda sur Zdnet.de sous le titre

Raspberry Pi als ERP-Appliance kostet 179 Euro

Un progiciel de gestion sur un Raspberry Pi ?

Imagem 1 de 3

mercaware.de
Le site web de Mercaware

  1. Râler sur le prix : c’est une blague ? 179 euros, c’est rien comparer à ce que vous font payer les éditeurs du marché !

    Reste à savoir si la solution est francisée et 100% compatible avec nos lois fiscales débiles !

    Rappelons que certains adorent raquer les entreprises en changeant quelques variables et quelques formules tous les 3 mois environ, et que les éditeurs se beurrent allègrement la tartine à chaque nouvelle mise à jour…