Messagerie collaborative : Slack se montre bavard avec Oracle

Big DataCloudData & StockageDéveloppeursProjets
oracle-mobile-cloud-service

A travers des apps tierces comme Slack, Oracle veut pousser l’usage des chatbots en entreprise à travers sa plateforme Oracle Mobile Cloud.

Slack et Oracle ont annoncé un accord de collaboration dans le cadre de la convention Openworld de la firme de Larry Ellison organisée à San Francisco.

La plateforme de messagerie collaborative Slack sera disponible en front-end pour les utilisateurs des outils de communication de type chatbot conçus par Oracle.

C’est un nouveau versant de solutions sous l’étiquette Oracle Mobile Cloud qui apparaît avec l’intégration d’une composante d’intelligence artificielle. 

« Alors que les habitudes d’usage numérique se tournent vers les terminaux mobiles et les plateformes de messagerie, il devient essentiel que les entreprises évoluent vers les canaux [de conservation] privilégiés des utilisateurs », évoque Amit Zavery, Vice-Président senior en charge du développement d’Oracle Cloud Platform.

Le fait de nouer des liens plus étroit avec Slack permet à Oracle d’accéder plus aisément au poste de travail des utilisateurs finaux comme les développeurs qui adorent la plateforme de messagerie.

Du côté de Slack, cette alliance permet de consolider sa position sur le segment des outils de messagerie professionnelle face à des groupe comme Microsoft (et sa nouvelle plateforme Teams) ou Facebook at Work.

L’accord est privilégié mais pas exclusif. D’autres outils tiers seront disponibles à travers la nouvelle plateforme d’interactions par chatbot sous l’égide d’Oracle : Facebook Messenger, Kik, Skype et les assistants numériques pour le grand public comme Amazon Echo, Amazon Dot ou Google Home.

Pour les développeurs, un kit de fabrication de chatbot à destination des entreprises avec accès à des modélisation d’interaction en langage naturelle est également proposé.

Un kit de développement permettra aussi de combiner les capacités de chatbot avec des technologies d’assistance vocale comme Siri (Apple), Google Voice ou Cortana (Microsoft), selon Silicon.co.uk.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur