Microsoft : 1000 milliards de dollars au soleil

Editeurs de logicielsGouvernanceProjetsRégulations
5 6 Donnez votre avis

Depuis sa création, Microsoft a cumulé des revenus de plus de 1 000 milliards de dollars et engrangé 265 milliards de dollars de bénéfices.

L’analyste Jeff Reifman vient de remarquer que Microsoft a franchi récemment un cap symbolique très important pour une entreprise : celui des 1 000 milliards de dollars de revenus cumulés.

Une étape passée le trimestre dernier. Trimestre où la firme a vu son chiffre d’affaires baisser de 6 %, à 20,5 milliards de dollars, et son résultat net de 25 %, à 3,76 milliards de dollars (voir à ce propos notre précédent article « Microsoft présente des résultats en repli, malgré le Cloud »).

Dans le monde IT, seul Apple arrive à tenir tête à Microsoft. La firme de Cupertino s’est même permis de doubler celle de Redmond dans la course aux 1000 milliards de dollars. Un cap qu’elle a franchi l’année passée. Il est vrai que la firme à la pomme a vu ses revenus accélérer ses dernières années. Du fait principalement des succès de l’iPhone et l’iPad. Microsoft ne pourra en dire autant ni avec Surface, ni avec les Lumia.

Microsoft, champion des bénéfices

L’éditeur se rattrape toutefois sur les bénéfices nets cumulés. Il est vrai que le logiciel permet de profiter de meilleures marges que la vente de matériel. Ainsi la firme a dégagé 265 milliards de dollars de bénéfices depuis sa création, contre 262 pour Apple.

Toutefois, l’iPhone et ses fortes marges sont passés par là. En 2011, soit il y a cinq ans, le cumul des bénéfices d’Apple n’était ainsi que de 61 milliards de dollars, alors qu’il atteignait déjà les 174 milliards chez Microsoft.

À lire aussi :

Microsoft Edge s’ouvre aux outils de développement externes
Microsoft livre une solution de Data Science basée sur Linux
Hello Cortana Bots ! le futur de Windows selon Microsoft

Crédit photo : © Rrraum – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur