Microsoft dépasse les 500 milliards de dollars au Nasdaq

Editeurs de logicielsProjets

Le cap des 500 milliards de dollars de capitalisation boursière est franchi par Microsoft. Une première pour la firme depuis près de 17 ans.

Vendredi, nous nous faisions l’écho des bons résultats trimestriels de Microsoft. Voir à ce propos notre précédent article « Résultats : Microsoft porté par le Cloud et coup de pouce de LinkedIn ».

Des résultats certes boostés par l’acquisition récente de LinkedIn, mais qui demeurent malgré tout au-dessus des attentes des analystes. Ces derniers tablaient ainsi sur un bénéfice net par action en données corrigées de 79 cents, contre 83 cents (+13 % sur un an) publiés par Microsoft.

Ces bons résultats valent à l’action MSFT de bondir sur le Nasdaq : +2,35 %, à 65,78 dollars vendredi soir. Ceci se traduit par une capitalisation boursière de 511,46 milliards de dollars. La firme de Redmond repasse ainsi au-dessus des 500 milliards de dollars. Chose qui ne lui était plus arrivée depuis mars 2000, souligne Reuters.

Microsoft battu par Apple et Google

Cette montée en puissance devrait être entérinée ce lundi, les échanges hors séance montrant une stabilisation du cours de l’action aux alentours des 65,80 dollars.

Microsoft reste toutefois toujours derrière d’autres acteurs du monde IT. L’éditeur se fait ainsi dépasser par Google (capitalisation boursière de 570 milliards de dollars) et par Apple. La firme de Cupertino caracole en effet en têtes des charts avec une capitalisation boursière de 642 milliards de dollars.

À lire aussi :
700 personnes s’apprêtent à quitter Microsoft
Europe : Microsoft lance Office 365 Germany
Datacenters : Microsoft pourrait limiter ses ambitions britanniques

Crédit photo : © Stocksnapper – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur