Microsoft cache une bannière pro Windows 10 dans le Patch Tuesday

NavigateursOSPoste de travailSécurité
2 17 Donnez votre avis

Microsoft a caché une bannière de recommandation de mise à niveau vers Windows 10 dans un correctif de sécurité critique d’IE.

Jusqu’où ira la stratégie de Microsoft pour faire basculer les utilisateurs sur Windows 10 ? Dernier exemple en date, la découverte par nos confrères d’Infoworld d’une astuce au sein du Patch Tuesday pour forcer les gens à migrer sur Windows 10.

Dans les bulletins de sécurité publiés hier par l’éditeur, et dont nous nous sommes fait l’écho, il y a une mise à jour classée comme critique, MS16-023 propre à Internet Explorer 11. Or ce patch aussi baptisé KB3139929 en déploie plusieurs autres dont le KB3146449. Ce dernier n’a pas pour vocation à colmater des failles du navigateur. « Cette mise à jour ajoute des fonctionnalités à Internet Explorer 11 pour upgrader Windows 8.1 et 7 », peut-on lire dans le descriptif du patch. Cela signifie qu’une fois les mises à jour de sécurité appliquées, Microsoft déploie un nouveau système de notification sur l’ordinateur pour migrer vers Windows 10.

Une bannière dans IE 11

Concrètement, quand l’utilisateur sous Windows 7 ou 8.1 va ouvrir Internet Explorer, il découvrira une bannière bleue disant « Microsoft recommande la mise à niveau vers Windows 10 ». Pire, il n’aura aucun moyen de bloquer ce message, ni de désactiver la notification et encore moins désinstaller le correctif incriminé. En effet, KB3146449 fait partie intégrante du patch de sécurité KB3139929, il est donc impossible de le supprimer et de se retrouver vulnérable à des attaques.

Microsoft continue donc dans sa stratégie offensive (et agaçante ?) de migration. Pour autant, l’éditeur ne semble pas bénéficier de cette tactique de marche forcée. Le rythme de croissance de Windows 10 marque le pas. Selon Net Applications, le taux de pénétration de l’OS de Microsoft était de 14,2 % du parc mondial de PC sous Windows en février 2016. Un chiffre en hausse de 1,1 point en un mois, deux fois moins que les 2,2 points de progression engrangés de décembre à janvier.

A lire aussi :

Passage à Windows 10 : nouvelle tentative de la part de Microsoft

La télémétrie de Windows 10 se dévoile un peu plus


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur