Microsoft et Casio signent un accord autour des smartwatches

MobilitéOS mobilesSmartphones
Casio WSD-F10
4 7 Donnez votre avis

Casio et Microsoft se rapprochent autour du wearable. Un accord plus lié à l’utilisation de brevets qu’à la fourniture de nouvelles solutions logicielles.

Microsoft et Casio viennent de signer un accord de licence autour de technologies relatives aux smartwatches. Suite à l’échec des Band de Microsoft, la firme de Redmond se serait-elle trouvée un partenaire de choix dans le monde de l’informatique vestimentaire ?

Ni Casio, ni Microsoft ne donnent de précisions concernant les objectifs de cet accord. « Les smartwatches de Casio combinées aux technologies de Microsoft aideront les clients à tirer davantage de leurs solutions wearables », explique Micky Minhas, responsable de Microsoft Technology Licensing LLC.

Microsoft taxe aussi les smartwatches Android

Plusieurs points laissent à penser que cet accord est avant tout lié à d’éventuels brevets possédés par Microsoft. Tout d’abord, la firme de Redmond n’a, pour l’instant, au catalogue aucune application pouvant fonctionner sur les smartwatches de Casio. Les deux modèles cités sont les WSD-F10 et WSD-F20. Des offres fonctionnant sous Android Wear.

Un relent de la taxe Microsoft sur Android plane donc au-dessus de cet accord. Chose visiblement confirmée par le fait que la réaction de Casio est signée par Hiroshi Okumura, directeur général de la propriété intellectuelle et du service juridique de Casio.

Microsoft Technology Licensing LLC a récemment signé des accords de licence de propriété intellectuelle avec Olio Devices et GoPro. Sa nouvelle cible serait donc visiblement les constructeurs de solutions d’informatique vestimentaire.

À lire aussi :

25 % de croissance sur le wearable en 2016
TAG Heuer et Intel, à l’heure de la smartwatch haut de gamme
LG présente ses montres Android Wear 2.0, dont un modèle 4G


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur