Microsoft devient contributeur gold du projet OpenBSD

LogicielsOpen SourceOSPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité
5 9 Donnez votre avis

Soucieux de soutenir le projet OpenSSH, qui sera intégré au sein de Windows, Microsoft participe à la campagne de financement d’OpenBSD.

OpenBSD, OS Open Source que se veut le plus sécurisé au monde, dispose maintenant d’un soutien de poids : Microsoft.

« La Fondation OpenBSD est heureuse d’annoncer que Microsoft lui a fait un don financier important. Ce don est une reconnaissance du rôle de la Fondation dans le soutien du projet OpenSSH. Ce don fait de Microsoft le premier contributeur de niveau Or dans la campagne de financement 2015 de la Fondation OpenBSD », explique la Fondation.

Certains commentaires ironisent sur une possible stratégie « embrasser, étendre et écraser » de la part de Microsoft. La réalité est toutefois plus simple : en juin dernier, la firme annonçait souhaiter intégrer OpenSSH au sein de Windows. De quoi faciliter l’accès aux serveurs de type Unix, voire proposer un serveur SSH dans Windows (point qui reste à confirmer). Voir à ce propos notre article « SSH bientôt supporté nativement sous Windows ».

Un standard pour les connexions distantes

OpenSSH est un des projets clés d’OpenBSD. Projet repris et utilisé par une écrasante majorité d’OS de type Linux, le Secure Shell étant la voie de base pour se connecter à un serveur Linux. Certains Unices propriétaires l’ont même adopté, comme Solaris, où SunSSH a été récemment abandonné au profit du projet d’OpenSSH.

Linux, Unix, Windows : OpenSSH s’impose partout. Malgré sa similarité de nom avec OpenSSL, OpenSSH ne devrait pas connaître le même tragique destin. Les équipes d’OpenBSD opèrent en effet des audits pointus sur l’ensemble des composants de leur OS. Elles proposent même leur propre fork d’OpenSSL, simplifié, modernisé et mieux sécurisé (voir l’article « Avec LibreSSL, l’équipe d’OpenBSD reprend la main sur OpenSSL »).

À lire aussi :
Sécurité : LibreSSL, invité de marque d’OpenBSD 5.6
Nouvelles mises à jour de sécurité pour OpenSSL
FreeBSD 10.1 joue la carte de l’UEFI et du SMP sur ARM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur