Microsoft éconduit par Mesosphere

CloudDatacentersLogicielsOpen SourceVirtualisation
2 9 Donnez votre avis

Selon la presse américaine, Microsoft aurait tenté de racheter cet été Mesosphere, start-up en pointe dans l’orchestration des conteneurs. Les négociations ont achoppé sur le prix.

La communauté autour des technologies de conteneurisation des applications est en train de bouger. Selon le site The Information, Microsoft aurait tenté cet été de s’emparer de Mesosphere, une start-up qui commence à se faire un nom dans ce domaine. Elle s’appuie sur le projet Apache Mesos, solution de gestion des ressources des charges de travail dans des systèmes distribués en cluster.

Elle propose un OS pour datacenter (DCOS) capable de gérer la complexité des différents workloads et l’infrastructure des datacenters comme l’OS d’un ordinateur personnel, qui distribue les ressources nécessaires pour toutes les applications. DCOS s’appuie sur les technologies de data crunching avec des solutions comme Kafka, Spark et Cassandra (base de données NoSQL) qui couvrent plusieurs serveurs. Mesosphere a déjà converti plusieurs grandes sociétés comme Twitter, Netflix, Airbnb et récemment Apple, qui emploie ses technologies pour unifier ses services Cloud.

Une offre un peu chiche

La firme de Redmond aurait proposé 150 millions de dollars pour que la pépite intègre son giron. Mais, les dirigeants de la start-up ont décliné l’offre jugeant le montant trop faible. Face à cette sollicitation, ces derniers ont cherché des offres concurrentes – histoire de faire monter les enchères -, mais sans succès.

Pour mémoire, Mesosphere a réalisé plusieurs tours de table pour récolter au total près de 50 millions de dollars. Parmi les actionnaires, on compte Koshla Ventures, Andreessen Horowitz, Fuel Capital, SV Angel, Data Collective, etc. Sa valorisation est estimée à 1 milliard de dollars. On comprend alors que la proposition de Microsoft n’ait pas obtenue les faveurs des dirigeants de Mesosphere. Par contre, cet acte manqué donne l’occasion à la jeune pousse de relancer un tour de table et d’inviter des sociétés comme Microsoft ou Intel à y participer. Selon The Information, Mesosphere pourraient glaner jusqu’à 300 millions de dollars à travers ces discussions.

A lire aussi :

Mesosphere embarque Kubernetes dans son OS pour datacenter
Mesosphere lance son OS pour les datacenters

crédit Photo © romrf-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur