Microsoft fête les 25 ans de Visual Basic… sans les fans de VB6

DéveloppeursEditeurs de logicielsProjets
Visual Basic 25
2 2 Donnez votre avis

25 ans de succès pour Visual Basic. Microsoft souhaite fêter l’événement, mais ne veut pas entendre les récriminations des utilisateurs de VB6.

Microsoft vient de publier un billet à l’occasion du 25e anniversaire du langage de programmation Visual Basic. Anthony D. Green, program manager Visual Basic chez Microsoft, a lancé les festivités et promet de dévoiler les dessous de l’histoire de VB. Il est vrai que Tiobe classe toujours VB comme l’une des offres de programmation les plus appréciées sur la Toile.

La popularité de VB.NET le place en 10e position, avec 2,325 %. Celle de VB est de 1,828 %, 13e position. Combinés, les deux langages occuperaient la 5e position du classement Tiobe, avec 4,153 % de popularité. Soit à peine moins que celle du C#.

Seulement voilà, la firme fait encore et toujours la sourde oreille lorsqu’il s’agit de supporter Visual Basic 6, dernière mouture non .NET de VB. Certes, ce produit est aujourd’hui dépassé (il n’est d’ailleurs plus supporté par Microsoft depuis 2008), mais son successeur, VB.NET, a laissé beaucoup de développeurs sur le carreau. Le saut en compétences techniques s’est parfois montré trop important pour les amateurs et les développeurs occasionnels.

Une demande légitime

Sue Gee, du magazine I Programmer, a profité de cet anniversaire pour lancer un appel à Microsoft, afin de demander à la firme de libérer le code source de ce produit.

« Il a été demandé plusieurs fois à Microsoft de passer VB6 en Open Source, rappelle-t-elle. Une demande rejetée à maintes reprises, sans aucune vraie raison valable. Supprimer le langage de programmation d’une communauté sans raison exceptionnelle est un acte de vandalisme. Le nouveau Microsoft prétend soutenir l’Open Source, pourquoi pas dans ce cas ? Nous ne demandons pas à Microsoft de travailler sur VB6, mais tout simplement de le publier sous licence Open Source et de permettre à la communauté d’en assurer la maintenance. Même si vous ne pensez pas que VB6 est un langage de programmation que vous comptez utiliser, soutenez cette proposition pour donner aux autres la liberté de le faire. »

Aujourd’hui, les programmeurs sont soit contraints de passer à VB.NET, s’ils le peuvent, soit de basculer vers SmallBasic, qui navigue dans les mêmes eaux que VB6 en matière de complexité d’utilisation, soit de rester sous VB6, avec le risque de ne plus voir leurs applications fonctionner sur de futurs OS Microsoft.

Une réponse maladroite

La réponse de Microsoft ne s’est pas fait attendre. La firme a fusionné la demande de Sue Gee avec une datant de 2012, qui a récolté 11.361 votes et fait l’objet de 5458 commentaires. Une demande à laquelle Microsoft a déjà répondu par un non ferme et – visiblement – définitif. La firme insistait alors sur le fait que si VB6 était un excellent outil, il est maintenant dépassé. Les développeurs doivent monter en compétence pour aborder de nouveaux défis, ce que VB.NET leur permet de faire. Ou leur force à faire, diront les mauvaises langues.

See Gue fait remarquer que cette fusion des deux demandes « est une forme de censure, sans pour autant avoir l’air d’en être ». Elle rappelle en effet que les nouveaux votes ne sont plus comptabilisés pour une proposition qui a été déclinée. Une façon extrêmement maladroite pour Microsoft de clore le débat.

Libérer, sans faire de vague ?

Il est compréhensible que Microsoft ne souhaite pas faire de Visual Basic 6 un projet Open Source à part entière. Ce produit donnerait une image dépassée à la firme.

L’éditeur aurait toutefois pu opter pour une voie de traverse, comme l’abandon du code source de cette solution à un tiers. En 2014, Microsoft avait ainsi livré le code source de MS-DOS 1.1, MS-DOS 2.0 et Word for Winfdows 1.1a au Computer History Museum. Voir à ce propos notre article « Microsoft libère le code source du DOS et de Word pour Windows ». La firme pourrait appliquer le même traitement à VB6.

À lire aussi :
Java, roi des langages de programmation en 2015
Programmation : Xojo passe au Retina / HiDPI
Programmation : Apple libère le code source de Swift


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur