Microsoft finalise le client Skype for Business pour Mac

CollaborationLogicielsMacPoste de travail
0 0 Donnez votre avis

La version définitive de Skype Entreprise pour Mac se concentre sur les fonctionnalités de vidéo communication et de partage de contenus.

Microsoft vient de livrer Skype for Business Mac. La solution de communications unifiées de Redmond débarque donc enfin dans l’environnement des Mac d’Apple près d’un an après sa disponibilité pour iOS et dix-huit mois après la version pour Windows Office (2013 et 365). Skype Entreprise pour l’environnement OS X (à partir d’El Capitan) était en test public depuis avril dernier. Ce qui a permis de faire remonter une dizaine de milliers de bugs et remarques des utilisateurs.

Une interface familière à Skype

Skype for Business on Mac hérite de la plupart des fonctionnalités de Lync for Mac 2011 mais bénéficie d’une nouvelle interface et d’une nouvelle ergonomie propre à Skype. Ce qui se traduit essentiellement par l’affichage de la photo de l’utilisateur, un indicateur de présence et des contrôles simplifiés depuis des boutons dédiés. Les fonctionnalités se concentrent avant tout sur la vidéocommunication et le partage de contenus. « Le client Mac offre des vidéos enface à face, un partage de contenu et une visualisation complètement immersive », se félicite Paul Cannon, responsable marketing produit chez Microsoft par voie de blog. Le support du codec vidéo H.264 est de mise, ainsi que celui du format de compression Silk propre à Skype. Il semble néanmoins que Lync soit toujours nécessaire pour créer une réunion à partir d’Outlook. Et l’échange de documents n’est pas encore de mise, seul le partage à l’écran est proposé.

Skype for Business reprend l'interface de Skype
Skype for Business on Mac reprend l’interface de Skype.

 

Bref, les utilisateurs de Skype sous Mac ne seront pas déstabilisés par Skype Entreprise pour rejoindre une réunion, communiquer par messagerie instantanée, voix et vidéo ou gérer les contacts et les statuts de présence (avec la possibilité d’y ajouter des notes personnelles). Les visioconférences sont néanmoins limitées à 4 participants. L’éditeur précise également avoir amélioré la navigation au clavier pour rendre l’application plus familière aux utilisateurs de Mac. Le client de communication s’installe depuis le portail Office 365 ou bien en téléchargeant l’installateur depuis la page dédiée. Signalons que l’intégration des fonctionnalités du client de messagerie nécessite d’avoir Outlook 2016 pour Mac installé.

Les versions mobiles améliorées

L’éditeur en profite pour signaler les améliorations apportées aux versions mobiles de Skype Entreprise pour Android comme iOS, dont les fonctionnalités semblent désormais plus avancées que celles de la version desktop. La première des nouveautés est la possibilité  de partager du contenu directement depuis un smartphone ou une tablette supprimant ainsi le fastidieux envoi de lien ou fichier par e-mail. Une présentation PowerPoint s’effectue ainsi de la même manière que si on consultait son fichier dans le Cloud. Sous Android, il est même possible de partager le fichier présent sur le terminal. Une fois partagé dans l’espace dédié à la réunion, le document devient téléchargeable par les autres participants. Autre amélioration, le support de Video-based Screen Sharing (VbSS) qui optimise la visualisation des contenus en regard de la capacité de la bande passante notamment. « Cela offre une expérience de visualisation sans couture, surtout si vous partagez des contenus animés tels que des modèles de CAO », indique l’éditeur. Des fichiers généralement lourds.

Le partage de documents amélioré au sein des versions mobiles de Skype Entreprise.
Le partage de documents est amélioré au sein des versions mobiles de Skype Entreprise.

 

Le lancement de Skype for Business on Mac rencontre néanmoins ses premiers écueils. Dans les commentaires de la page d’annonce, les premiers utilisateurs remontent plusieurs dysfonctionnements comme une incompatibilité avec Chrome, une intégration difficile avec Outlook, la perte de l’historique des chats, l’impossibilité de fermer des fenêtres de messagerie ou la disparition de certains participants à des réunions. Autant de bugs (s’ils sont confirmés) que Microsoft corrigera parallèlement aux prochaines innovations.


Lire également
Microsoft fait un pas de plus vers le métier d’opérateur
Skype dit au revoir au P2P et bienvenue au Cloud Azure
Microsoft renforce les fonctions de Skype Mobile et Skype for Business


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur