Microsoft fournisseur d’accès Internet sans fil au Brésil ?

Réseaux
4 2 Donnez votre avis

Hernan Ricon, président de Microsoft Amérique latine, évoque l’usage des fréquences TV non occupées pour distribuer un réseau Internet au Brésil. Une façon d’effacer la mauvaise image de l’éditeur dans un pays choqué par les révélations sur les écoutes de la NSA ?

A l’occasion de la conférence Latin American Cities 2014 donnée à São Polo, le président de Microsoft Amérique Latine, Hernan Rincon, nous apprend que l’éditeur pourrait devenir fournisseur d’accès sans fil pour distribuer l’Internet au Brésil. « Nous avons travaillé avec le gouvernement fédéral pour explorer, au Brésil, l’utilisation d’une bande de fréquences spécifique », déclare Hernan Rincon.

Cette bande spécifique, dite « white space », s’inscrit dans les plages de fréquences historiquement laissées volontairement vide entre les fréquences des chaînes de télévision pour éviter les risques d’interférences. Mais aujourd’hui, la technologie aidant, il est possible d’exploiter une partie de ces espaces non occupés pour transporter de la donnée, estime le patron de Microsoft sur la zone.

Internet à côté de la télévision

« Nous avons utilisé nos dernières innovations technologiques et signé un accord avec le ministère des technologies du Brésil pour utiliser le spectre afin d’apporter la technologie partout où vous pouvez recevoir la télévision », a indiqué Hernan Rincon sans entrer dans les détails de la mise en place de ce service. Microsoft se contentera-t-il de fournir la technologie aux opérateurs locaux ou bien entend-il l’exploiter lui-même ? La question n’a pas été posée. Selon le responsable, des pilotes similaires seraient par ailleurs en cours dans un autre pays d’Amérique centrale ainsi qu’en Afrique et en Asie.

L’objectif est donc d‘élargir l’accès Internet aujourd’hui disponible à « seulement » 40% des foyers brésiliens faute d’infrastructures terrestres suffisamment étoffées. En s’affranchissant des contraintes physiques terrestres, l’usage des technologies sans fil permettrait d’accélérer la disponibilité du réseau mondial aux foyers comme aux entreprises du continent sud-américain. Avec un réseau dont les capacités seraient plus proches de celles de la 3G que de la 4G, a précisé Hernan Rincon.

On peut aussi interpréter cette annonce du géant des logiciels comme une façon d’amadouer les autorités brésiliennes, très remontées contre les fournisseurs américains de technologies suite aux révélations sur les écoutes de la NSA, qui ont touché jusqu’à sa présidente, Dilma Rousseff. Le pays avait un temps envisagé de créer un ‘droit du sol pour les datacenters‘ ; la récente législation sur les droits de l’internaute, qui vient juste d’être cotée, ne va toutefois pas aussi loin.

Watch live streaming video from ascoa at livestream.com

crédit photo © SNEHIT – shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur