Microsoft lance des API pour optimiser la facturation du Cloud Azure

CloudDSIIAASProjetsServeursVirtualisation
2 9 Donnez votre avis

Microsoft a dévoilé deux API qui donnent aux entreprises et aux responsables informatiques la possibilité de mieux coordonner l’utilisation du Cloud Azure avec leurs exigences budgétaires.

Le Cloud est souvent synonyme de réduction de coût mais parfois aussi de coûts cachés. Microsoft vient de dévoiler deux API qui vont aider les responsables IT à avoir une meilleure visibilité sur les impacts financiers des workloads exécutés sur Azure.

Dans un blog, Scott Guthrie, patron de l’activité Cloud et Entreprise chez Microsoft, a présenté deux solutions en version beta : Azure Usage API et Azure RateCard API. La première est une API Rest que les clients et les partenaires peuvent utiliser pour suivre leurs activités pour un abonnement à Azure. « Dans le cadre de cette API de facturation, nous corrélons maintenant l’usage et les coûts par des tags sur les ressources applicables dans Azure », précise le dirigeant. Il donne un exemple de tag comme « département abc » ou « projet X » attaché à une VM ou une base de données pour mieux suivre les dépenses et mieux le facturer en interne. En parallèle cette API peut servir pour disposer d’une plus grande granularité dans le détail de la consommation dans le Cloud.

La seconde interface de programmation, RateCard est également une API Rest que les clients et les partenaires peuvent utiliser pour obtenir la liste des ressources disponibles, y compris les métadonnées et les tarifs.

Dans un premier temps, deux partenaires spécialisés dans la facturation ont intégré ces API, Cloudyn et Cloud Cruiser (cf schéma ci-dessous). Les questions de facturation restent importantes dans le Cloud. Outscale par exemple prévoit un Advisor, un moteur de règles dans sa console pour ce sujet là notamment avec une gestion des tags.

API cloud facturation

A lire aussi :

MapR adapte sa distribution Hadoop à Spark et Azure
Microsoft propose sa technologie Azure aux opérateurs de datacenters

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur