Microsoft offre un sursis de deux mois à la fin du premier Windows 10

DSIOSPoste de travailProjetsSécurité
Windows 10

Microsoft décale de deux mois la fin du support de Windows 10 v1507 initialement prévue pour mars. En toute discrétion et sans explication.

Les utilisateurs restés à la première version de Windows 10, soit la 1507 (en référence à l’année et au mois de sortie) vont bénéficier d’un délai supplémentaire pour mettre à jour leur système d’exploitation vers Windows 10 Anniversary Update (1607), a priori, 1511 pour le moins. A l’origine, le support de Windows 10 v1507 devait prendre fin en mars 2017. L’échéance a visiblement été repoussée à mai 2017.

« La fin du support pour Windows 10, version 1507 se produira en mai », indique Microsoft dans un un blog de la plate-forme Technet discrètement mis à jour le 2 février dernier. Et de bien préciser que « avec la disponibilité de Windows 10, version 1607 au VLSC (Volume Licensing Service Center, NDLR) le 26 janvier, le délai de grâce pour Windows 10 version 1507 a débuté. Cela signifie qu’après mai 2017, la version 1507 de Windows 10 ne sera plus traitée car seules les deux versions actuelles de la branche entreprise (Current Branch for Business ou CBB, NDLR) restent activement entretenues ».

Mise à jour décalée à cause du décalage Patch Tuesday ?

L’éditeur n’a pas avancé d’explication sur son initiative de reporter de deux mois sa période de support du Windows 10 originel. Un choix d’autant plus étonnant que Redmond tend généralement à pousser ses utilisateurs à se mettre à la page des plus récentes versions de l’OS. Est-ce parce qu’une majorité (ou grosse partie) des 400 millions de PC sous Windows 10 (selon les derniers chiffres officiels publiés… en septembre 2016) parmi les utilisations professionnelles est restée sous la version 1507 et que Microsoft veut leur laisser un peu plus de temps pour s’organiser ? On l’ignore.

Le report de la fin du support de Windows 10 v1507 pourrait aussi être en lien avec celui du Patch Tuesday de février à mars. Un autre changement de calendrier que Microsoft n’a pas justifié autrement qu’en évoquant des « problèmes de dernière minute » mais sur lequel l’éditeur pourrait bien concentrer ses efforts plutôt que de risquer d’avoir à gérer les conséquences d’éventuels soucis de migration d’OS. A moins que Redmond ajoute ce nouveau délai à la v1507 pour passer directement à Windows 10 Creators Update programmée pour avril selon les rumeurs. Aujourd’hui ou dans deux mois, dans tous les cas, les utilisateurs du Windows 10 originel devront franchir le pas s’ils veulent continuer à bénéficier des correctifs de l’éditeur.


Lire également
Munich rétropédale de Linux vers Windows 10 et Office
Plus de vulnérabilités pour Windows 10 que Windows 7 en 2016
Verrouillage et mode PiP pour Windows 10 Creators Update


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur