Microsoft paie 1 milliard de dollars son ticket d’entrée chez Nokia

CloudOS mobilesSmartphones
0 5 4 commentaires

Microsoft s’apprêterait à verser 1 milliard de dollars pour aider Nokia à intégrer et promouvoir Windows Phone sur ses terminaux mobiles.

Stephen Elop, le patron de Nokia, avait évoqué des « des milliards de dollars ». Ce sera un milliard dans un premier temps. C’est le montant que Microsoft s’apprêterait à verser à Nokia pour promouvoir son système Windows Phone sur les terminaux mobiles du constructeur finlandais, selon l’agence Bloomberg. Un contrat qui reste cependant à signer.

Rappelons que, sous l’impulsion du nouveau patron Stephen Elop (ancien dirigeant de la division Entreprise de Redmond), Nokia a brusquement changé sa stratégie en s’engageant à adopter le système d’exploitation mobile de Microsoft aux dépens de Symbian. Une stratégie annoncée le 11 février dernier visant à permettre à Nokia de retrouver le chemin du succès dans un marché où l’iPhone, Android et BlackBerry lui ont taillé de sérieuses croupières. La part de marché de Symbian est ainsi passée de près de 47 % en 2009 à moins de 38 % en 2010. De son côté, le partenariat ouvre à Microsoft les portes du premier vendeur de téléphones mobiles au monde. De quoi booster la part de marché de Windows Phone qui culmine à… 4,2 % (contre 8,7 % un an plus tôt).

Les deux partenaires ont donc tout à y gagner… où à y perdre. A travers l’accord, Nokia réduit ses frais de développements d’OS mobile. Ce qui s’inscrit dans sa recherche d’économies. De son côté, Microsoft se verra rémunéré pour chaque licence de son système mobile installé sur les terminaux du constructeur finlandais. Multiplié par plusieurs dizaine de millions, ce n’est pas négligeable.

De plus, l’entreprise de Redmond pourra récupérer l’offre de cartes Navteq de Nokia dans ses solutions de géolocalisation (notamment sur son moteur de recherche Bing). Enfin, c’était aussi un moyen de faire barrage au très tentant système gratuit Android de l’ennemi Google. Un barrage qui vaut bien son milliard de dollars…


Lire la biographie de l´auteur Masquer la biographie de l´auteur