Microsoft repeint Windows 10 Entreprise et Surface en mode Cloud

BureautiqueCloudDSILogicielsMobilitéOSPoste de travailProjetsTablettes
Crédit photo © christophe lagane/Silicon.fr
1 28 Donnez votre avis

A l’occasion de son évènement partenaires, Microsoft a dévoilé des offres Windows 10 et les tablettes Surface dans un modèle Cloud.

Du point de vue de Microsoft, Windows 10 n’est pas un OS, mais un service. Cette approche s’était illustrée la semaine passée avec la présentation de l’offre Secure Productive Enterprise, qui va prendre le relais de l’Enterprise Cloud Suite en associant Windows 10 Enterprise, Office 365 et la brique Enterprise Mobility + Security (ex-Enterprise Mobility Suite).

Dans la pratique, l’actuel Windows 10 Enterprise devient Windows 10 Enterprise E3. Une version E5 doit être lancée cet été, avec comme principale valeur ajoutée la solution Windows Defender Advanced Threat Protection. C’est principalement cet élément qui différenciera les offres Secure Productive Enterprise E3 et E5. Mais il y aura aussi des différences au niveau d’Enterprise Mobility + Security

Surface as a service et accord avec IBM

Pour y associer la dimension hardware, Microsoft lance le programme « Surface as a Service ». L’objectif : permettre aux entreprises d’accéder, sur des terminaux Surface Book, Surface Pro 4 et Surface 3, à Windows 10 Enterprise, Office 365, Azure Dynamics et Dynamics CRM, sur le modèle de location pour 18, 24 ou 30 mois avec option d’achat.

Il s’agit là d’une extension du programme « Surface Membership » lancé le mois dernier à destination des petites entreprises. On retrouve entre autres la formation individuelle dans les Microsoft Stores (au maximum une heure par semaine), la garantie sur site et la promesse d’avantages tarifaires sur les produits à venir.

Microsoft en profite pour étendre son réseau de distribution. Ses partenaires fournisseurs de solutions cloud vont pouvoir proposer des terminaux Surface équipés de Windows 10 Enterprise E3 en location dans le cadre de leurs offres de services, avec un ticket d’entrée à 7 dollars par mois et par poste, explique ITespresso.

On notera par ailleurs que, comme Dell et HP depuis l’automne dernier, IBM s’est engagé à revendre la gamme Surface en BtoB. Le groupe américain proposera, en partenariat avec Booz Allen Hamilton, des solutions dédiées à la finance et au retail.

A lire aussi :

Le desktop d’Ubuntu s’invite sous Windows 10
Microsoft déroule l’écran bleu pour migrer sous Windows 10


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur