Pour Microsoft, la stratégie c’est maintenant IA First

Big DataCloudData & StockageRégulations

Le rapport annuel 2017 de Microsoft déposé à la SEC montre que l’intelligence artificielle est clairement la priorité pour le futur.

A la lecture du rapport annuel 2017 de Microsoft déposé auprès de la SEC (gendarme américain de la bourse), il est clair que le premier éditeur mondial est en train d’abandonner sa stratégie «Mobile et Cloud First » pour  « IA first ». Complètement absente du précédent rapport, la référence à l’intelligence artificielle est présente à 6 reprises, notent les analystes dans la dernière livraison.

« Notre vision stratégique est de construire et commercialiser des plateformes de haute qualité, ainsi que des services de productivité pour atteindre un Cloud et une informatique périphérique intelligente à travers l’IA », peut-on lire dans le rapport 2017. Le document de 2016 indiquait, en matière de vision stratégique, la volonté de l’éditeur de « devenir une société capable d’élaborer et de commercialiser des plateformes et des services de productivité pour aboutir à un monde Cloud et mobile first ». Le slogan développé par Satya Nadella a changé d’une année sur l’autre, pour se concentrer désormais sur l’intelligence artificielle.

Acquisitions et changement organisationnel

Cette transformation se traduit déjà au sein de la société. Il y a d’abord des acquisitions autour de l’IA. Parmi les emplettes, on retrouve Maluuba et Swiftkey. Dans les solutions de la firme de Redmond, l’IA commence à se diffuser partout comme le montrent les différentes annonces de la conférence Build.

Le changement est aussi organisationnel. En juin dernier, Satya Nadella a mené une réorganisation en profondeur. Scott Guthrie, vice-président en charge de l’activité Cloud et Entreprise, crée une nouvelle structure, Cloud + AI Platform, dirigée par le vice-président Corporate Joseph Sirosh. Il rapportera directement à Harry Shum, en charge de l’unité IA et recherche. Cette structure est en charge de superviser Azure Search, Azure Machine Learning, Microsoft Bot Framework, R Server et les équipes solutions data science et algorithme.

A lire aussi :

Windows devient un membre permanent du Bug Bounty de Microsoft

Résultats : l’activité Cloud Azure double chez Microsoft

Photo credit: Merrill College of Journalism Press Releases via Visual Hunt / CC BY-NC

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur