Migration vers Windows 10 : Gartner y croit très fort

OSPoste de travail
4 32 Donnez votre avis

Pour Gartner, une entreprise sur deux aura démarré sa migration vers Windows 10 d’ici à janvier 2017. La fin du support de Windows 7 en 2020 pousse les DSI à accélérer le mouvement.

Du miel pour les oreilles de Microsoft. Selon une étude du cabinet Gartner, une entreprise sur deux (sans précision de taille) aura démarré le déploiement de Windows 10 d’ici à janvier 2017. Bref, l’implémentation sera, selon le cabinet d’études, plus rapide que celle de Windows 7 il y a six ans de cela.

Gartner explique que plusieurs facteurs se conjuguent pour expliquer cette adoption express, à commencer par la fin annoncée du support de Windows 7 en 2020. Une perspective qui pousse les entreprises à démarrer rapidement leurs projets pilotes, d’autant que les applications et terminaux pour Windows 7 sont largement compatibles avec le dernier-né de Redmond. Gartner s’attend donc à voir « de nombreuses entreprises » (sans plus de précision) lancer des projets pilotes autour de Windows 10 dans la première moitié de 2016, et les étendre au fil de l’année.

Politique de mise à jour : qu’en pensent les DSI ?

En parallèle, dans les trois ans qui viennent, Gartner anticipe aussi un mouvement de centralisation des applications d’entreprise, qui deviendront ainsi indépendantes des OS qui animent les terminaux des utilisateurs. Le cabinet d’études s’attend à ce que seulement 20 à 30 % du portefeuille applicatif d’une entreprise dépende encore de Windows.

La rapidité de migration des entreprises vers Windows 10 dépendra aussi de la façon dont les DSI accueillent la nouvelle politique de mises à jour de Microsoft, des pratiques qui ont suscité un certain nombre de remous dans le grand public depuis le lancement de l’OS. Lors d’une conférence ce matin portant sur les objets connectés, Édouard Geffray, secrétaire général de la CNIL, a expliqué que le service d’aide que la Commission met à disposition des internautes a connu un afflux de demandes suite au lancement de l’OS : « on est passé de quelque 1 000 questions reçues par jour, à entre 2 000 et 3 000 sollicitations quotidiennes ». La CNIL a d’ailleurs mis en ligne une page de recommandations pour les utilisateurs (grand public) de l’OS.

A lire aussi :

Microsoft pousse les entreprises à passer à IE11… et Windows 10

Les mauvaises surprises de la mise à jour de Windows 10

Windows 10, une mise à jour taillée pour les entreprises

Windows 10 pour tous : Microsoft insiste très lourdement

Crédit Photo : Stanislaw Mikulski-shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur