Mirantis livre la version 7.0 de sa pile OpenStack

Big DataCloudData & StockageIAAS
3 1 Donnez votre avis

OpenStack 7.0 de Mirantis monte en gamme, avec une meilleure stabilité et un support qui passe de deux à trois ans.

Mirantis OpenStack 7.0 fait son entrée. Cette solution commerciale de gestion des infrastructures Cloud gagne en stabilité et propose un support amélioré.

« Les premières versions d’OpenStack se focalisaient sur l’ajout rapide de fonctionnalités, car il était important de se mettre au niveau d’offres comme celles de VMware ou de Microsoft », explique Boris Renski, cofondateur et CMO de Mirantis. « Aujourd’hui, cet écart a été en grande partie comblé […]. Les priorités de développement pour OpenStack, dans la communauté comme chez Mirantis, ont changé, avec comme objectif une meilleure stabilité. »

La pile Cloud de la firme se veut l’une des de plus utilisées, avec 12 % de parts de marché (à égalité avec l’offre de Rackspace). La société déclare avoir été le contributeur le plus actif lors du développement de la dernière version d’OpenStack (là encore, au coude à coude avec Rackspace).

Un support rallongé

C’est sur OpenStack Kilo que s’appuie Mirantis OpenStack 7.0. En plus d’une meilleure stabilité, l’éditeur promet une mise à jour plus rapide vers la nouvelle version de son offre et une gestion plus fine des infrastructures OpenStack. La mise en place de clusters Hadoop ou Spark pour les traitements massifs de données, sera également plus aisée, via le composant Sahara introduit dans OpenStack Kilo.

La société profite de cette sortie pour annoncer que le support technique de la version courante de sa distribution OpenStack passe de deux à trois ans.

À lire aussi :
Des rachats pour IBM et Cisco : ruée vers OpenStack
Cloud : Piston plonge OpenStack dans le monde du business
Intel, le meilleur soutien au développement OpenStack de Mirantis

Crédit Photo : Everything possible-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur