Mise à jour de printemps pour OpenIndiana

CloudLogicielsOpen SourceOSPoste de travailServeurs
Solaris Oracle database Unix
3 2 2 commentaires

Cure de rajeunissement pour l’OS OpenIndiana, clone Open Source de Solaris. Les nouvelles fonctionnalités tardent toutefois à arriver.

OpenIndiana est à peu près tout ce qui reste du projet OpenSolaris, enterré rapidement par Oracle après le rachat de Sun Microsystems en 2008. Cet OS Unix Open Source constitue aujourd’hui une des rares alternatives aux offres Linux et BSD.

OpenIndiana Hipster 2016.04 est de sortie. Au menu, un OS entièrement compilé avec GCC 4.9, et qui devrait donc gagner en efficacité. Une nouvelle version de l’hyperviseur KVM signée Joyen est également présente.

Côté serveur, Apache bascule en version 2.4.20 et Nginx en 1.8.1. MariaDB 5.5, Percona Server 5.7 et PostgreSQL 9.5 assurent l’office dans le secteur des bases de données. Côté desktop, GTK 3 est de la partie, tout comme Firefox 45 ou encore VLC 2.2.1. La version de Xorg proposée reste toutefois relativement ancienne. Un problème que les développeurs espèrent résoudre ultérieurement. Un environnement de bureau rénové pourrait être proposé à l’occasion.

Et les nouveautés fonctionnelles ?

Chose frappante avec OpenIndiana 2016.04, si les mises à jour de logiciels sont nombreuses, les ajouts fonctionnels sont quasi absents. Les problèmes rencontrés en fin d’année dernière semblent donc encore loin d’être résolus.

Cette mouture sera même la dernière à supporter les configurations x86 32 bits. Une puce 64 bits sera requise dans le futur (même si la compatibilité avec les applications 32 bits restera proposée).

À lire aussi :
Solaris : OpenIndiana 2015.10 en quête de contributeurs
Oracle booste ses outils de développement Solaris / Linux
Focus sur les OS européens: Mandriva, Minix, OpenIndiania, UCS, Zential


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur