Mises à jour : Office 2016 se met au rythme Windows 10

BureautiqueDSILogicielsProjets
5 8 Donnez votre avis

La version 2016 d’Office, qui débarque le 22 septembre, s’inspire des principes de Windows 10, avec des ajouts fonctionnels mensuels ou, pour les entreprises ayant besoin de mener des tests avant déploiement, trimestriels.

A l’occasion de la sortie d’Office 2016, le 22 septembre, Microsoft aligne sa suite bureautique sur les pratiques d’update nées avec Windows 10. Dans un billet de blog, le premier éditeur détaille la façon dont les entreprises sous Office 365 – la version sur souscription – pourront consommer les nouvelles fonctionnalités de la dernière mouture. Les utilisateurs des offres ProPlus (et prochainement Business Premium, si on se fie à une réponse donnée par l’éditeur à nos confrères de ZDNet.com) auront ainsi le choix entre deux modes. Le premier, baptisé Current Branch, proposera toujours la dernière version des applications du premier éditeur mondial. Le prochain déploiement sur cette « branche » interviendra donc le 22 septembre. Les mises à jour mensuelles intégreront nouvelles fonctionnalités et patch de sécurité.

Office365 updatesEn parallèle, comme avec Windows 10, Redmond crée ce qu’il appelle la Current Branch for Business. L’objectif ? Permettre aux administrateurs de tester les ajouts de fonctionnalités et leurs éventuels développements spécifiques avant tout déploiement. Cette branche proposera trois mises à jour cumulatives par an, permettant d’enrichir la suite, avec une montée de version vers Office 2016 prévue ici en février prochain. Quelle que soit l’option retenue, les patch de sécurité seront, eux, appliqués chaque mois.

Contrôle de trafic réseau

L’éditeur précise également, dans son billet de blog, avoir intégré le support de Background Intelligent Transfer Service (BITS), outil permettant de contrôler le trafic réseau lors des déploiements d’update, et ajouté des nouveaux rapports sur l’activation d’Office dans le portail dédié aux administrateurs. Rappelons qu’Office 2016 supporte également l’authentification multi-facteurs.

Les entreprises souhaitant contrôler plus finement les mises à jour sont invitées par l’éditeur à se tourner vers les versions sur site et les licences en volume. Même si, dans ses réponses à la presse américaine, Microsoft indique que les mises à jour ne seront pas obligatoire, y compris sur la Current Branch ! Sous Windows 10, ces updates sont obligatoires.

Successeur de la version 2013, Office 2016 est disponible en test depuis mars dernier. Une version publique a été dévoilée en mai 2015.

A lire aussi :

Office 365 moins cher qu’une suite bureautique Open Source ?

Office 365 : hausse des prix de 10% dans la zone euro début août

Microsoft peaufine Windows 10 et Office 365 pour les entreprises

Office 2016 : vers l’édition en temps réel par plusieurs utilisateurs

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur