Monaco Telecom bascule sa 4G à 1 Gbit/s

4GMobilitéOperateursRéseaux
1 17 Donnez votre avis

Monaco Telecom s’inscrit comme le premier opérateur mondial à commercialiser le 1 Gbit/s mobile. Dernière étape avant la 5G

Monaco Telecom vient de démontrer, encore une fois, sa capacité d’innovation sur ses offres mobiles. L’opérateur monégasque a annoncé, jeudi 20 avril, le lancement commercial d’un réseau mobile à 1 Gbit/s en 4G. Une première mondiale. De quoi télécharger un film de 2 Go en 17 secondes, illustre l’intéressé.

Le 1 Gbit/s mobile est considéré comme l’aboutissement de la technologie LTE (4G) en matière de performances réseau (même si les modems dépassant cette capacité sont aujourd’hui annoncés). Un aboutissement également présenté comme une passerelle vers la 5G qui promet de dépasser les 10 Gbit/s par terminal. Pour atteindre cette performance, Monaco Telecom s’appuie sans surprise sur la technique d’agrégation des bandes de fréquences. En l’occurrence, l’opérateur en a agrégé quatre dans les bandes 800 MHz, 1 800 MHz et 2 600 MHz (à raison de deux porteuses dans cette dernière) pour un total de 75 MHz de largeur de bande. Combiné aux technologies Mimo 4×4 (soit quatre flux simultanés par terminal) et 256 QAM (modulations de fréquence), l’agrégation des fréquences permet de franchir, sur le papier, le gigabit mobile par seconde.

Un débit réservé à une poignée de smartphones

Un débit crête théorique accessible aux seuls terminaux compatibles. Autrement dit, les smartphones de catégorie 16 comme le Galaxy S8 de Samsung ou le Sony Xperia XZ Premium présenté au dernier Mobile World Congress (MWC) de Barcelone. Pour l’heure, les terminaux 1 Gbit/s ne courrent pas les rues, même celles de Monaco. Mais ne doutons pas que d’autres constructeurs vont rapidement venir combler ce vide. A Barcelone, ZTE faisait également la démonstration d’un prototype de smartphone capable de réceptionner des flux à plus de 900 Mbit/s.

Monaco Telecom se tient donc prêt à accueillir ces futurs terminaux haut de gamme dès aujourd’hui. L’opérateur a dimensionné son infrastructure en conséquence. Il a notamment structuré son cœur de réseau pour accueillir les fonctions virtualisées (NFV) et a appliqué la technologie d’accès réseau (RAN) Cloud adéquate. Une mise à niveau fournie par les équipements de Huawei, fournisseur de longue date de l’opérateur monégasque. Lequel constitue, pour l’équipementier, une formidable vitrine technologique et un démonstrateur de premier ordre alors que la topographie du territoire et sa densité constitue un défi complexe à relever.

Huawei avait déjà mis à l’oeuvre son offre pour distinguer Monaco Telecom sur le marché du très haut débit mobile. En octobre 2015, l’opérateur basculait son réseau en 4G++) pour offrir des débits de 450 Mbit/s à ses abonnés. Une initiative qui l’inscrivait comme le premier opérateur européen à fournir cette performance. Et le deuxième mondial derrière le coréen SK Telecom. Avec l’ouverture, hier, de son réseau 1 Gbit/s, Monaco Telecom montre sa volonté de rester dans le peloton de tête des opérateurs à la point des innovations.

Lire aussi
Bouygues Telecom franchit les 1 Gbit/s en 4G)
Nokia dépasse les 4 Gbit/s de bande passante en 4G LTE-A)
SK Telecom lance commercialement la 4G+ tri-bande)

Photo de tête : De gauche à droite : Jean-Christophe TIJOU, Directeur du compte Monaco Telecom chez Huawei France, Etienne FRANZI, PDG Monaco Telecom, Martin Peronnet, DG Monaco Telecom, Christophe PIERRE, Directeur des Communications Electroniques, Karl SONG, DG Huawei France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur