Les premiers Européens à surfer en 4G++ seront… les Monégasques

4GGestion des réseauxMobilitéRéseaux
10 64 Donnez votre avis

Monaco Telecom déploie un réseau 4G LTE-A sur trois bandes de fréquences pour proposer un service de data mobile à 450 Mbit/s.

Les Monégasques vont bientôt surfer à très très haut débit sur leurs smartphones et tablettes. Monaco Telecom a initié le déploiement d’un réseau 4G++. Ce qui, sur le papier, permet de profiter de 450 Mbit/s de bande passante en réception (et toujours de 50 Mbit/s en émission). Moins dans les faits. L’opérateur souligne néanmoins que 360 Mbit/s ont été constatés avec les équipements actuels. Prometteur.

Cette évolution du réseau 4G s’appuie sur la technologie LTE-Advanced (LTE-A) en catégorie 9 de la 3GPP (l’association chargée de la standardisation des technologies mobiles). Elle permet d’agréger les différentes porteuses hertziennes de l’opérateur pour renforcer les capacités de communication. Monaco Telecom, majoritairement détenu par Xavier Niel depuis avril 2014, dispose de 60 MHz de largeur de spectre dédiés à la 4G : 2×20 MHz en 2600 MHz et 1×20 MHz en 800 MHz. Une largeur qui permet, donc, d’améliorer les capacités d’un réseau qui propose aujourd’hui un service à 223 Mbit/s après sa mise à niveau en début d’année.

Huawei aux commandes

Huawei, fournisseur du réseau 4G de la Principauté depuis avril 2013, assurera le déploiement de la nouvelle offre. D’une certaine manière, le Rocher constitue un véritable laboratoire d’expérimentations grandeur nature pour l’équipementier chinois. « Monaco sera couvert en 4G++ sur tout le territoire dans les mois à venir », assure l’opérateur. Le réseau devrait être opérationnel pour l’arrivée des premiers smartphones compatibles 4G++ (Cat. 9), lesquels ne sont pas attendus avant 2016. Dès que ce sera le cas, les 32 000 abonnés mobiles de Monaco Telecom pourront profiter des nouvelles capacités sans surcoût.

Avec cette initiative, Monaco Telecom déclare s’inscrire comme le premier opérateur en Europe à pouvoir proposer la 4G++. Et le deuxième au monde après SK Telecom en Corée du Sud. En France, fort de ses trois porteuses 4G (800, 1800 et 2600 MHz), Bouygues Telecom y travaille.

Bientôt les 700 MHz

Et les évolutions du réseau mobile monégasques se poursuivront. « Notre coopération avec Monaco Telecom va continuer, et nous explorons déjà les futures innovations qui permettront de développer davantage le réseau », déclare Philippe Perrin, directeur général adjoint de Huawei France. Notamment en se tournant vers les bandes de 700 MHz dont l’opérateur détient aujourd’hui une licence. Cette nouvelle capacité permettra d’améliorer la couverture à l’intérieur des bâtiments (indoor) et à l’extérieur (outdoor), et de faire face à la montée en puissance des usages data. Environ 50% de la consommation des données sur la Principauté se fait aujourd’hui en 4G, souligne Monaco Telecom. Et chaque abonné 4G consomme aujourd’hui 1,3 Go de données par mois en moyenne.


Lire également

LTE-A : Huawei et Qualcomm franchissent les 600 Mbit/s sur smartphone
4G+ : 100 millions d’abonnés fin 2014, 1 milliard en 2018
Ericsson va dynamiser la 4G+ en s’appuyant sur le Wifi


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur