Bases de donnéesCloudOpen Source

MongoDB : la base de données NoSQL qui valait un milliard

Hard disk and database icon
9 4 Donnez votre avis

L’offre NoSQL MongoDB est-elle en train de devenir une future star du monde des bases de données ? La société vaudrait aujourd’hui 1,2 milliard de dollars, rapporte Bloomberg.

MongoDB, outil de gestion de bases de données NoSQL, est en plein essor. La valeur de la start-up éponyme, qui commercialise cette solution, atteindrait aujourd’hui 1,2 milliard de dollars, indique une source anonyme à Bloomberg.

En avril dernier, la société MongoDB Inc. avait bouclé un tour de table de 150 millions de dollars. Divers acteurs du monde IT sont aujourd’hui présents au capital de la start-up : Intel, Red Hat et Salesforce.com. Les diverses levées de fonds opérées par la société lui ont permis de décrocher un total de près d’un quart de milliard de dollars.

Orientée documents et placée sous licence open source, cette solution NoSQL possède des atouts lui permettant de se différencier des offres existantes. Ceci lui a ouvert les portes de grandes sociétés comme eBay, le New York Times ou – plus près de nous – Le Figaro (Lire « Le Figaro adopte MongoDB pour ses nouveaux médias »).

Entrée en Bourse ou rachat ?

Des fonds à foison, des clients prestigieux, des partenaires réputés (dont IBM) et un modèle économique solide… On peut légitimement se demander quelle sera la prochaine étape pour la start-up new-yorkaise. Serait-elle adossée à un grand groupe via une opération de rachat, ou visera-t-elle l’entrée en Bourse ?

Une chose est certaine aujourd’hui : la société, qui espérait rapprocher le Big Data du monde professionnel, se veut toujours plus proche des ténors du secteur. À commencer par Hadoop, avec lequel l’offre de MongoDB Inc. tisse des liens de plus en plus étroits (Lire « Big Data : MongoDB supporte Hadoop Hive et la sauvegarde HDFS »).


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les logiciels open source ?