Mozilla met un point final à Firefox OS et à Connected Devices

MobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes
Firefox OS Sony Xperia E © Sony Mobile

Baissé de rideau pour les Connected Devices. Mozilla signe ainsi la fin de l’aventure Firefox OS. 50 employés quittent l’organisation.

Mozilla laisse tomber les objets connectés. Les développeurs en charge de cette activité sont priés de quitter l’organisation. 50 postes seraient concernés, dont Ari Jaaski, vice-président senior Connected Devices, et Bertrand Neveux, directeur Connected Devices.

Bye-bye donc Firefox sur les équipements connectés, tels les téléviseurs. Et pourtant, Panasonic avait en début d’année 2016 renouvelé son engagement en faveur de Firefox et de Firefox OS. Voir à ce propos nos précédents articles « CES 2016 : Panasonic fidèle à Firefox OS pour ses Smart TV » et « Firefox OS rebondit dans les derniers téléviseurs Panasonic ». Le constructeur japonais se retrouve donc abandonné.

Un raté de plus (de trop ?) pour Mozilla

Les Connected Devices de Mozilla, c’est avant tout l’histoire d’un fiasco : celui de Firefox OS. Ce système d’exploitation mobile se voulait une alternative aux ténors du secteur.

Abandonné en décembre 2015, il a été recyclé dans l’effort Connected Devices de l’organisation, visant à porter Firefox sur les objets connectés… mais pas les smartphones. Nous nous interrogions déjà alors sur la pertinence de ce choix pour le moins curieux. Voir « La stratégie brouillonne de Mozilla sur le IoT à base de Firefox OS ».

Le problème de fond est ici le manque de persévérance de la part de Mozilla, qui tend à abandonner rapidement certains produits. Ont été victimes de cette stratégie à répétition : la suite Internet SeaMonkey, l’outil de messagerie Thunderbird, la plate-forme XULRunner et le système d’exploitation Firefox OS. Des solutions pourtant souvent soutenues par des industriels.

À lire aussi :
Web : Mozilla devient Moz://a
WebGL 2, Flac et sécurité au menu de Firefox 51
Fin de support en 2017 pour Firefox sous Windows XP

Crédit photo : © Sony Mobile

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur