MySpace poursuit le ‘king of spam’

Régulations
0 0 Donnez votre avis

Le site communautaire accuse Scott Richter aka le « Roi du spam », d’utiliser
des comptes MySpace compromis, pour diffuser massivement du spam

D’après « ComputerWorld », MySpace.com a porté plainte à l’encontre de celui qui s’autoproclame « le roi du spam. »

Le site du géant américain News Corp l’accuse de polluer son portail avec des mails non sollicités.

MySpace souhaite que le juge interdise à Scott Ritcher l’accès à son site. Pour cela le plaignant a rappelé que Ritcher était un personnage bien connu de la Toile et que non content de spammer MySpace, il s’est aussi attaqué à Microsoft et à l’Etat de New York.

Richter est le patron de Optinrealbig.com LLC, une société américaine de marketing par e-mail.

Selon la plainte déposée vendredi 19 janvier à Los Angeles par MySpace, Ritcher viole la loi fédérale Can-Spam et la loi antispam de l’État de Californie.

Rappelons qu’en août 2005 Ritcher a payé une amende de 7 millions de dollars à la firme de Redmond et de 50.000 dollars à l’État de New York.

Les utilisateurs de MySpace ont la possibilité de s’envoyer des bulletins. Cette fonctionnalité attire les cybercrimineles comme des mouches qui peuvent par l’intermédiaire de ce système spammer plusieurs dizaines d’utilisateurs en une fois.

Du moins, s’ils disposent des log in et des mots de passe pour accéder à un compte. Avant de lancer ces campagnes de spam, il y a donc nécessairement une étape de récupération des données confidentielles et donc de phishing.

Généralement, un hacker mène ce type d’opérations. Reste à prouver que la société de Ritcher a bien piraté des postes ou délégué cette tâche ingrate à un spécialiste.

Ritcher est accusé d’avoir envoyé des millions de spams sur le réseau communautaire entre juillet et décembre 2006. Les bulletins envoyés ont pour thème des sonneries pour téléphones portables, des tee-shirts, des médicaments, bref les thèmes récurrents des pourriels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur