NativeScript 2.0 veut faire le lien entre web et applications mobiles

AppsDéveloppeursLogicielsMobilitéOpen SourceProjets
2 5 Donnez votre avis

En adoptant AngularJS 2, NativeScript 2.0 espère devenir une solution de choix pour créer des applications mobiles natives à l’aide de technologies issues du Web, comme le JavaScript.

L’éditeur Progress (via sa filiale Telerik) a récemment livré une nouvelle version de son outil de développement NativeScript. Cette solution Open Source permet de créer des applications mobiles natives à l’aide du langage de programmation JavaScript, du TypeScript de Microsoft et du framework AngularJS de Google.

NativeScript se veut compatible avec Android, iOS et – prochainement – Windows. NativeScript 2.0 passe à AngularJS 2. « Depuis plusieurs mois, nos développeurs collaborent étroitement avec l’équipe d’ingénieurs de NativeScript pour que l’intégration d’Angular 2 en NativeScript devienne une réalité, explique Brad Green, directeur de l’ingénierie, Angular Google. Ensemble, les solutions Angular 2 RC et NativeScript forment une combinaison puissante qui permet aux développeurs d’utiliser le même framework et le même code pour créer des applications modernes pour le Web et, désormais, des applications mobiles natives. »

Rapprocher développement mobile et web

NativeScript se positionne dans la mouvance des outils de développement visant à exploiter des technologies issues du web pour créer des applications mobiles natives, permettant ainsi aux développeurs web de réutiliser leurs compétences dans ce cadre.

Une approche très populaire en entreprise, les développeurs étant submergés par les demandes en développements web et mobiles.

À lire aussi :
Firefox blinde la protection de son moteur JavaScript
Chakra, le moteur JavaScript d’Edge et IE, passe en Open Source
JavaScript : Microsoft ChakraCore part à l’assaut de Node.js et de Linux

Crédit photo : © McIek – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur